24 HEURES - Le samedi 10 décembre 2016

Le Canadien mord la poussière contre les Sharks

15/12/2015 22h10 

Les Sharks célèbrent le but de Dainus Zubrus.
Photo Pierre-Paul Poulin / Agence QMI

L'attaquant Joe Pavelski a récolté un but et une aide, tandis que le gardien Martin Jones a réalisé 26 arrêts, et les Sharks de San Jose ont vaincu le Canadien de Montréal au compte de 3-1, mardi au Centre Bell.

En vertu d'une performance en dents de scie, le Tricolore a subi un cinquième revers en six sorties, mais détient toujours une avance de cinq points au sommet de la section Atlantique.

De leur côté, les «Requins» nagent plus aisément sur les patinoires adverses cette saison. Ils présentent un dossier de 11-5-1 à l'extérieur.

Mal appuyé notamment par Andrei Markov et P.K. Subban, qui ont éprouvé des ennuis en zone défensive, Dustin Tokarski a été chassé du match après avoir cédé trois fois en 12 tirs. Cependant, il faut dire que le premier duo de défenseurs a été misérable pendant la moitié initiale du duel, étant responsable de tous les filets inscrits par les visiteurs.

Ayant multiplié les revirements tout au long de la soirée, Markov a terminé avec un différentiel de -3. Son entraîneur-chef Michel Therrien l'a d'ailleurs muté aux côtés de Tom Gilbert au milieu de l'engagement médian, alors que Subban s'est retrouvé en compagnie de Nathan Beaulieu.

San Jose opportuniste

Le Tricolore a menacé la cage ennemie lors du premier vingt, ayant le dessus 10-3 au chapitre des lancers. Néanmoins, ce sont les Sharks qui ont ouvert la marque avec moins de trois minutes à écouler.

Subban a été pris à contre-pied, ce qui a provoqué un deux contre un. Joel Ward a rejoint Patrick Marleau à sa gauche et celui-ci n'a eu aucune difficulté à pousser le disque derrière Tokarski, qui s'était déplacé de manière maladroite pour tenter de bloquer le tir.

Au retour du vestiaire, San Jose a creusé l'écart, Markov étant coulé par les erreurs. Il a d'abord remis la rondelle dans sa zone, ce qui a permis à Justin Braun de décocher un faible tir voilé que Pavelski a touché.

Puis, le Russe s'est fait enlever l'objet noir par Joe Thornton derrière son filet et le vétéran des Sharks a aussitôt repéré Dainuis Zubrus dans l'enclave. L'ex-membre du Canadien a servi une feinte à Tokarski, qui avait commis le premier geste.

Le gardien a pris le chemin du banc au profit de Mike Condon.

À l'autre bout de la patinoire, l'attaque des Glorieux a manqué de mordant par moments. Max Pacioretty a entre autres vu l'un de ses tirs toucher la barre transversale.

Toutefois, Dale Weise a brisé la glace avec un peu de chance tard en deuxième. Son lancer a effleuré Ward et Marc-Édouard Vlasic pour ensuite se faufiler entre les jambières de Jones. Le numéro 22 a freiné une disette de 11 parties.

En bref

De retour après une absence de 11 parties, Torrey Mitchell a renoué avec l'action et il a souligné sa présence en livrant un combat à Barclay Goodrow tard au premier tiers. Celui-ci venait de frapper Subban par-derrière le long de la bande.

Le joueur d'avant des Sharks Tomas Hertl a manqué la rencontre à cause d'une blessure au bas du corps.

Récipiendaire du trophée Lou-Marsh en 2015, Carey Price a eu droit à un accueil chaleureux du public avant l'affrontement.

Le Tricolore recevra les Kings de Los Angeles, jeudi, avant d'amorcer une séquence de huit matchs à l'étranger.

 
 

Incontournables