24 HEURES - Le lundi 5 décembre 2016

Un retour plus que probable pour Torrey Mitchell

14/12/2015 17h56 

Torrey Mitchell.
Photo Joël Lemay / Agence QMI

BROSSARD - Absent depuis le 20 novembre, soit les 11 dernières rencontres, Torrey Mitchell retrouvera visiblement sa place au centre du quatrième trio. Il devrait logiquement renouer avec la compétition contre l'une de ses anciennes équipes, les Sharks de San Jose.

«Je suis prêt à jouer, mais la décision reviendra à l'entraîneur», a dit Mitchell après un entraînement où il a patiné en compagnie de Sven Andrighetto et de Daniel Carr.

«Il devrait revenir au jeu, a renchéri Michel Therrien. Torrey apportera de l'expérience à notre équipe, son absence nous a fait mal. Il était une des raisons de nos succès en début de saison. Je me réjouis à l'idée de le revoir puisqu'il peut jouer contre les meilleurs trios de l'équipe adverse et il passe du temps en infériorité numérique.»

Blessé au bas du corps, possiblement à un genou, contre les Coyotes de l'Arizona, Mitchell a passé un peu plus de temps que prévu à l'infirmerie. Au départ, le Canadien avait parlé d'une absence de sept à 10 jours.

«Oui, c'était un peu plus long, a reconnu le Québécois de 30 ans. Je croyais m'absenter pour deux semaines, mais ça fait maintenant trois semaines. C'est maintenant derrière moi et j'ai hâte de recommencer à jouer. Je ne ressens plus de douleur ou d'inconfort.»

«Si j'avais subi cette blessure lors des séries, je serais revenu bien plus rapidement, a-t-il poursuivi. Je n'avais pas à courir un risque. Quand tu te blesses au mois de novembre, tu peux te permettre d'être plus patient. J'espère qu'il s'agira de mon unique blessure cette saison.»

Père d'une jeune fille d'un peu moins de deux ans et d'une autre de quelques mois seulement, Mitchell n'a pas caché qu'il s'ennuyait des nuits à l'hôtel.

«Oui, je trouvais ça difficile de ne plus voyager sur la route», a-t-il lancé en éclatant de rire.

Un joueur complet

Avant de se blesser, Mitchell représentait l'une des belles histoires en ce début de saison chez le CH avec une production de 10 points (5 buts, 5 passes) en 20 rencontres et un dossier de +5.

«Torrey est un joueur tellement polyvalent, a rappelé le capitaine Max Pacioretty. Quand l'entraîneur l'envoie sur la glace, il n'a pas à se soucier de regarder le trio de l'équipe adverse. Il peut jouer contre les meilleurs trios. C'est un luxe de le revoir au sein de notre formation.»

À la veille du match contre les Sharks, Charles Hudon se retrouvait dans le rôle du 13e attaquant. À moins d'une surprise, il regardera donc le prochain match de la passerelle de presse.

Gallagher patine

Pour une première fois depuis qu'il a subi des fractures à deux doigts de sa main gauche, Brendan Gallagher a chaussé les patins. Le combatif ailier droit a fait des exercices avec Pierre Allard, le responsable du conditionnement physique.

Blessé le 22 novembre par un tir de Johnny Boychuk des Islanders de New York, Gallagher a reçu un diagnostic de six à huit semaines de la part des médecins de l'équipe.

 
 

Incontournables