24 HEURES - Le jeudi 18 décembre 2014

Elijah et le soccer européen

Héros et zéro de la semaine

08/02/2013 19h01 

L'animal a surpassé l'homme cette semaine, du moins dans le monde du sport.
Montage Agence QMI

L’équipe de Canoe.ca  a décidé d’innover dans l’attribution de ses récompenses hebdomadaires.  Cette semaine, le titre de héros est allé non pas à un sportif, mais bien à un animal, alors que notre zéro est un sport tout entier.

NOTRE HÉROS : ELIJAH L’ORANG-OUTAN

On ne peut pas passer à côté de la victoire surprise des Ravens de Baltimore face aux 49ers de San Francisco lors du 47e Super Bowl, dimanche dernier.

Mais plutôt que de récompenser les Ravens, qui seront honorés un peu partout au cours des prochaines semaines, nous avons plutôt décidé de souligner la clairvoyance d’Elijah l’orang-outan, qui, lui, avait correctement prédit le résultat du match.

La veille de la rencontre ultime, le primate avait fait son choix en frappant une boîte aux couleurs de la formation du Maryland.

Le résident du zoo de Salt Lake City a ainsi annoncé avec succès l’équipe gagnante du Super Bowl pour une sixième année consécutive, de quoi faire rougir bien des experts de football.

Grâce à ce fait d’armes, Elijah rejoint Paul le Poulpe au palmarès des plus grands prophètes du monde animal.

Notre texte sur la prédiction d’Elijah: Un orang-outan prédit la victoire des Ravens

NOTRE ZÉRO : LE SOCCER EUROPÉEN

Une odeur de scandale planait sur le soccer européen depuis quelque temps, mais rien ne laissait présager l’existence d’une fraude d’une telle ampleur.

Lundi, le service de police Europol a révélé qu’il menait une enquête sur plus de 380 matchs qui auraient été truqués depuis 2008.

La plupart de ces rencontres auraient été disputées au sein des championnats turc, allemand et suisse, mais des parties de la Ligue des Champions et des duels internationaux sont également sous la loupe des inspecteurs. Au total, 425 personnes - des arbitres, des dirigeants et des joueurs - sont suspectées.

Derrière la tricherie se cache un réseau criminel de Singapour, qui empochait les bénéfices grâce à des paris bien placés.

Les plus grands perdants dans tout cela? Les amateurs de ballon rond du monde entier, qui voient leur sport fétiche être encore une fois entaché.

Notre texte sur le scandale : Des centaines de matchs truqués dans le monde

 
 

Incontournables