24 HEURES - Le mardi 30 septembre 2014

LCF

Les Alouettes embauchent William Dion

09/01/2013 18h57 

William Dion
Photo Courtoisie
Le botteur québécois William Dion avait hâte à la journée de mercredi qui a officialisé son entente de trois ans avec les Alouettes de Montréal.

Celui qui a porté les couleurs du Vert & Or de Sherbrooke pendant son stage universitaire a signé son contrat il y a quelques semaines.

«C’est un beau jour et je n’ai plus besoin de dire n’importe quoi aux gens qui me demandaient mes plans d’avenir, a indiqué William Dion. Les Alouettes, c’est l’équipe du Québec et c’est un peu comme jouer avec le Canadien au football.»

Même s’il a son premier contrat professionnel en poche, le sympathique botteur n’a pas l’intention de s’asseoir sur ses lauriers.

«Je me suis rendu compte assez rapidement que je suis maintenant dans un ‘’business’’, a ajouté Dion. Mon travail maintenant est d’arriver le plus prêt possible au camp d’entraînement et afin de mettre toutes les chances de mon côté.

«Je vais me présenter dans l’optique que je jouerai dans la LCF. Je pense que je peux rivaliser avec Sean Whyte et je n’ai pas signé avec les Moineaux pour faire le fanfaron sur les lignes de côté.»

Le produit des Cougars du Collège Champlain-Lennoxville croit qu’il sera stressé lors du premier jour du camp d’entraînement des Moineaux.

«Je vais sûrement être intimidé surtout lorsque je rencontrerai Anthony Calvillo, a indiqué l’ancien des Renards. Il y aussi les joueurs de la NCAA qui ont évolué dans des universités de renom. C’est un autre monde par rapport au football universitaire au Québec.

«Si je joue un match hors-concours, il est fort possible que mes mains tremblent lors de mon premier botté.»

Avec le Vert & Or, il a eu la chance d’affronter Patrick Lavoie alors que celui-ci évoluait avec le Rouge et Or de Laval.

«Nous avions souvent quelques discussions sur le terrain et c’était assez drôle», a expliqué le natif de Drummondville.

Une belle carrière universitaire

Dion a connu une brillante carrière avec le Vert & Or notamment en établissant un record du Sport interuniversitaire canadien (SIC) pour le nombre de placements réussis avec 82.

«Nous avons été impressionnés par William et il n'a cessé d'élever son niveau de jeu, lui méritant une chance de participer à un camp d'entraînement de la LCF», a déclaré le directeur général des Alouettes, Jim Popp.

La saison dernière avec le Vert et Or, le botteur de 25 ans a réussi 16 de ses 24 tentatives de placement, conservant un taux d'efficacité de 66%. Son plus long placement de la saison a été de 40 verges.

Dion a également contribué à placer son équipe dans de bonnes positions sur le terrain en 2012, alors qu'il a maintenu une moyenne de 52,6 verges sur les bottés d'envoi et de 39,2 verges lors des bottés de dégagement.

 
 

Incontournables