24 HEURES - Le vendredi 24 octobre 2014

Baseball

L'année de Miguel Cabrera

31/12/2012 02h57 

En 2012, Miguel Cabrera a été le premier joueur en 45 ans à remporter la Triple couronne.
Photo Gil Montano / Reuters

MONTRÉAL - L'année 2012 au baseball a été placée sous le signe de l'exploit de Miguel Cabrera, premier joueur en 45 ans à remporter la Triple couronne. Le puissant cogneur a toutefois échoué en Série mondiale, alors que ses Tigers de Detroit se sont inclinés en quatre rencontres devant les Giants de San Francisco.

Depuis Carl Yastrzemski en 1967, personne n'avait réussi à terminer au premier rang de sa ligue au chapitre de la moyenne au bâton, des points produits et des circuits. C'est ce qu'a fait Cabrera dans l'Américaine, connaissant au passage sa meilleure saison en carrière, avec un total de 44 longues balles, 139 points produits et une moyenne de ,330.

Pour compléter sa campagne mémorable, le Vénézuélien a ajouté un titre de joueur par excellence à sa collection. C'est son adversaire en Série mondiale, Buster Posey, qui a été couronné dans la Nationale.

Par sa fougue, le receveur des Giants symbolise bien cette équipe qui a su surmonter l'adversité pour remporter un deuxième championnat en trois ans. Malgré la perte de son releveur numéro un Brian Wilson, la suspension de son meilleur frappeur Melky Cabrera pour dopage et les ennuis de son as Tim Lincecum, la formation de la Californie a décroché le titre de la section Ouest avec un dossier de 94-68.

La magie des Giants a aussi opéré en série. Les hommes du gérant Bruce Bochy ont comblé un retard de 2-0 contre les Reds de Cincinnati, puis de 3-1 contre les champions défendant, les Cardinals de St. Louis.

Les anciens Expos en séries

En saison régulière, la palme est allée aux Nationals de Washington, qui ont cumulé la meilleure fiche des majeures (98-64). Menés par un bon noyau de jeunes, Bryce Harper et Stephen Strasburg en tête, les anciens Expos ont participé aux séries pour la première depuis leur arrivée dans la capitale américaine.

Autre surprise de taille, la performance des Athletics d'Oakland qui, malgré la plus petite masse salariale du baseball majeur (59,5 millions $), ont réussi à remporter le titre de la section Ouest de l'Américaine en coiffant les Rangers du Texas.

Parmi les autres belles histoires de l'année, on retrouve la saison exceptionnelle de la recrue Mike Trout (Angels de Los Angeles) et l'émergence du lanceur de balles papillons des Mets de New York R.A. Dickey, qui, à 38 ans, a mis la main sur le trophée Cy-Young .

Notons également la participation aux séries éliminatoires des Orioles de Baltimore, ainsi que les trois matchs parfaits réalisés en 2012, un nouveau record.

Désastreux Red Sox

Du côté des déceptions, on ne peut passer ignorer la saison désastreuse de Red Sox de Boston (69-93). Sous la gouverne de Bobby Valentine, les Sox ont connu une campagne pitoyable, marquée par les blessures et les dissensions internes.

Malheureusement pour les partisans canadiens, les Blue Jays de Toronto n'ont pu en profiter pour se faufiler dans la section est de l'Américaine. Frappés par les blessures, les Jays ont connu une autre saison décevante, terminant quatrièmes de leur section, à 22 matchs des Yankees de New York.

L'avenir s'annonce plus prometteur pour la formation ontarienne, qui a procédé à plusieurs transactions majeures au cours de l'hiver.

Finalement, à Québec, les Capitales ont mis la main sur quatrième titre de la ligue Can-Am en disposant des Jackals du New Jersey. Une rivalité québécoise pourrait bien naître en 2013, alors que les Aigles de Trois-Rivières rejoindront le circuit indépendant.

 
 

Incontournables