24 HEURES - Le jeudi 23 octobre 2014

LHJMQ

L'Armada est sans pitié pour le Phoenix

18/11/2012 20h43 

L'Armada a le numéro du Phoenix cette saison.
Photo Agence QMI - Martin Alarie

L'Armada de Blainville-Boisbriand a infligé une autre défaite au Phoenix de Sherbrooke, qui n'a pas fait le poids face à ses rivaux de section, dimanche après-midi au Centre d'excellence Sports Rousseau. Elle a signé un cinquième gain consécutif en l'emportant par la marque de 5-1.

La troupe de Jean-François Houle a vaincu celle de Judes Vallée pour la quatrième fois en autant de tentatives.

Sherbrooke avait pourtant amorcé le match du bon pied. «Nous n'avons pas bien joué en première période. Ils ont travaillé plus fort que nous, a observé le pilote de l'Armada. C'était notre troisième match en quatre soirs, il y avait peut-être un peu de fatigue, mais nous avons mieux fait en deuxième et en troisième.»

Le trio pivoté par Tommy Giroux s'est occupé des visiteurs. Stefan Matteau a trouvé le fond du filet à deux reprises, en plus d'obtenir une mention d'aide. Philippe Sanche a récolté deux points, tandis que Giroux a pour sa part inscrit son 13e but de la campagne.

«Je suis content. J'espérais pouvoir compléter mon tour du chapeau en avantage numérique à la fin du match», a affirmé le jeune Matteau.

Pour sa part, Vallée était content de l'effort de ses jeunes joueurs malgré la défaite. «[Daniel] Audette, [Vincent] Deslauriers et [Simon] Desbiens ont été nos meilleurs éléments sur la glace. J'aurais aimé en avoir plus des vétérans.»

«Nous les avons tenus, mais contre une équipe comme ça, tu n'as pas le droit à l'erreur », a ajouté l'entraîneur-chef de la formation des Cantons-de-l'Est.

À son deuxième passage à Boisbriand, le défenseur Vincent Richer a tenté de créer quelques étincelles sur la patinoire. Il a d'ailleurs jeté les gants devant Samuel Aquin.

«C'est toujours agréable de revenir ici. C'est une bonne équipe, on a eu nos chances, mais on n'y est pas arrivé», a mentionné celui qui s'est fracturé le nez lorsqu'il a trébuché dans la rampe en milieu de match, gracieuseté de Nikita Jevpalovs.

Laborieux

Les deux équipes ont mis du temps à s'organiser. Alors que le Phoenix semblait embouteillé dans son territoire, l'Armada s'y est prise neuf fois avant de battre Jacob Gervais-Chouinard. Sur une montée à deux contre un, Sanche a déjoué celui-ci d'un tir des poignets précis pour inscrire son équipe au tableau à la fin du premier engagement.

Les locaux ont doublé cette avance pendant un désavantage numérique au début du deuxième vingt. Danick Martel a soutiré la rondelle au gardien des visiteurs derrière le filet pour lancer la rondelle dans une cage béante en désavantage numérique. Il s'agissait d'un deuxième but de la sorte en autant de matchs pour le rapide attaquant.

Le Phoenix a ensuite connu quelques bons moments en zone offensive. Aidé de Vincent Deslauriers et Vladislav Lysenko, Desbiens a poussé la rondelle derrière Étienne Marcoux, étendu sur la patinoire, à la 14e minute de jeu.

Les hommes de Houle ont répliqué moins de deux minutes plus tard. Bourdonnant en zone du Phoenix, Giroux a récupéré le tir de la pointe de Samuel Carrier pour enfiler l'aiguille depuis l'arrière du filet.

Chouinard ne pouvait tout arrêter au troisième vingt. Il a multiplié les arrêts-clés, mais a cédé devant Matteau à mi-chemin de l'engagement. L'espoir des Devils du New Jersey en a remis quelques minutes plus tard en complétant son doublé lors d'un avantage numérique.

L'Armada bénéficiera d'une journée de repos avant de reprendre l'entraînement et d'affronter les Olympiques de Gatineau dans une série aller-retour le week-end prochain.

 
 

Incontournables