24 HEURES - Le samedi 26 juillet 2014

Hockey

Ellis aimerait percer la formation

02/08/2012 22h13 

Morgan Ellis a aidé les Cataractes à gagner la coupe Memorial le printemps dernier.
Photo Agence QMI - Didier Debusschère
Morgan Ellis ne vise rien de moins qu'un poste avec les Canadiens de Montréal la saison prochaine.

À moins d'une surprise, le défenseur de 20 ans devrait amorcer sa première campagne dans les rangs professionnels, après avoir passé quatre ans dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«Ce serait bien de se tailler une place au sein de la formation. Cependant, si cela n'arrive pas, j'adorerais évoluer avec les Bulldogs de Hamilton.

«Je vais simplement donner le meilleur de moi-même et nous verrons ce qui arrivera. J'ai présentement un très bon été d'entraînement, mais ce ne sera pas facile. Plusieurs personnes joignent l'équipe au même moment que moi», a-t-il déclaré à la chaîne TVA Sports lors de son passage au Tournoi à bout de souffle de Magog, samedi.

Au cours des dernières semaines, Ellis a eu la chance de côtoyer les nouveaux espoirs des Canadiens qui proviennent du dernier repêchage, comme Alex Galchenyuk.

«C'est excitant de le voir et il est incroyable. Il a tout de même été repêché au troisième rang au total. Il n'est pas seulement un grand joueur, mais également une excellente personne», a-t-il affirmé.

Le défenseur originaire de l'Île-du-Prince-Édouard passe présentement son été dans la région montréalaise. Il effectue des séances de patinage au complexe sportif des Canadiens à Brossard et s'entraîne avec son ancien coéquipier à Shawinigan, Peter Sakaris.

Les Cataractes se sont relevés grâce à Éric Veilleux

Le joueur de 20 ans est aussi revenu sur la conquête de la coupe Memorial par les Cataractes de Shawinigan à la fin mai. Équipe hôtesse, ils avaient pourtant été éliminés dès le deuxième tour des séries éliminatoires de la LHJMQ par les Saguenéens de Chicoutimi.

Les Cataractes se sont donc entraînés pendant un mois afin de se préparer pour le plus grand tournoi de hockey junior au Canada. Ellis a son explication bien à lui concernant le retour en force de Shawinigan.

«C'est grâce à l'entraîneur-chef Éric Veilleux et son plan de match. Il nous a incités à nous dépasser pendant notre mois de congé. Il nous disait : "Vous pouvez choisir d'être des proies faciles pour l'adversaire, mais vous pouvez aussi être difficile à battre".»

«C'était incroyable de gagner ce trophée, surtout de la façon dont nous l'avons fait. Nous étions les négligés et nous avons même dû jouer le match de bris d'égalité. Nous nous sommes toutefois ressaisis pour battre les champions des trois ligues de la Ligue canadienne de hockey.»

Le défenseur de l'organisation des Canadiens se souviendra surtout de l'excellent appui de la population shawiniganaise pendant le tournoi.

«C'était irréel de seulement participer à la Coupe Memorial, mais c'était encore mieux en tant qu'hôte. L'appui des gens nous a beaucoup aidés lorsque nous avons connu des ennuis pendant le tour préliminaire.»