24 HEURES - Le mardi 25 septembre 2018

Événement Scvlptvre

Le 2e art à l'honneur

10/10/2014 11h47 

Sculpture de Materia Prima
PHOTO Courtoisie
Art millénaire, pratiqué par la quasi-totalité des populations humaines et pourtant quelque peu boudé par les temps qui courent, la sculpture sera à l'honneur lors de l'événement Scvlptvre présenté au Palais des congrès les 11 et 12 octobre.

Près de 130 kiosques de sculpteurs professionnels seront réunis pour l'occasion. Plusieurs d'entre eux travaillent le bronze, mais aussi l'argile, la céramique, le verre, le plâtre, la pierre et le bois. De plus, des ateliers éducatifs seront offerts au public afin d'expliquer les rudiments du 2e art. La totalité des fonds amassés sera remise à la recherche sur le cancer. L'initiative de l'événement revient au propriétaire de la Fonderie d'Art d'Inverness, Emmanuel Descoutiéras.

«Pour moi, la sculpture est le parent pauvre des arts visuels, dans les grands symposiums, on voit 80% de peintures et 10% de sculptures», fait-il remarquer.

Celui-ci avance la crise économique et le fait qu'un tableau soit plus logeable qu'une sculpture pour expliquer la diminution de l'intérêt du public des dernières années.

Le prix d'une oeuvre varient selon plusieurs critères, soit le temps de travail de l'artiste, la notoriété (la cote) et la grosseur.

«Une petite sculpture faite par Armand Vaillancourt sera beaucoup plus chère qu'une grande sculpture faite par une personne peu connue du public », affirme Emmanuel Descoutiéras.

Quant au futur de cet art, ce dernier croit que la tendance est la sculpture ornementale.

«Je pense qu'on s'en va vers un médium plus moderne avec des formes figuratives et représentatives», dit-il.

Art publique

Le designer multidisciplinaire Jean-Claude Poitras et le sculpteur Armand Vaillancourt sont les deux porte-paroles de cette première édition.

«On n'a qu'à se promener dans les rues de Florence, de Rome ou Paris pour se rendre compte à quel point la sculpture s'est l'art publique a l'état pur», fait remarquer Jean-Claude Poitras.

Ce dernier est d'ailleurs convaincu que l'avenir de la sculpture passe par l'art public.

Il souhaite également que l'événement Scvlptvre soit une occasion pour mieux connaître les artistes québécois et par le même moment un effort de démocratisation.

«Souvent, au Québec on voit l'art comme quelque chose d' élitiste, alors que ce ne l'est pas. Il y a des gens qui sont mal à l'aise d'entrer dans un musée, alors qu' au contraire je pense que célébrer la beauté au quotidien est quelque chose d'essentiel. Si on pouvait faire entrer l'art non seulement dans les places publiques, mais aussi dans nos ruelles, ce serait super!», s'exclame le designer.

Événement Scvlptvre, les 11 et 12 octobre, Palais des Congrès, 10h à 17h

Qui sont vos sculpteurs préférés ?

Jean-Claude Poitras:

Henry Moore, Alexander Calder, Nicolas Baier ( dont la sculpture Autoportrait est exposée à la Place Ville-Marie), Riopelle (Place Jean-Paul Riopelle dans le quartier international de Montréal)

Emmanuel Descoutiéras:

Hélène Labrie (sculpteure d'honneur invitée de l'exposition), Louis-Philippe Hébert et Oleg Bergachov

 
 

Incontournables