24 HEURES - Le samedi 17 novembre 2018

Les cendres bleues

Poésie en trois temps

19/10/2013 12h06 

Philippe Cyr et Jean-Paul Daoust
Courtoisie JULIE ARTACHO

Le bouleversant poème Les cendres bleues de Jean-Paul Daoust retrace l'amour complexe entre un enfant de six ans et un homme de vingt ans. À travers trois voix d'acteurs, le metteur en scène Philippe Cyr donne vie au monologue au Théâtre d'Aujourd'hui.

Philippe Cyr n'émet aucun doute : Les cendres bleues est un texte fondamentalement poignant. «Quand j'ai lu ce texte-là, ça m'a frappé de plein fouet et j'ai tout de suite eu envie de ramener ça à la scène», se rappelle le metteur en scène.

Vingt-trois années ont passé depuis le moment où l'auteur a posé les mots de son poème sur papier, mais Les cendres bleues a trouvé une signification puissante dans la tête de Philippe Cyr. «Ce texte est un souffle totalement libre, exprime ce dernier. Tous les détails que Daoust livre, c'est très impudique. Il fait preuve d'une grande générosité.»

Le créateur a laissé le texte mijoter dans sa tête pendant quelques temps avant de mettre sur pied son spectacle. «Je l'ai soumis en lecture à Zone HoMa à l'été 2012 pour vérifier quelques unes de mes idées», explique-t-il.

Philippe Cyr est fasciné par l'exploration secondaire de cette relation d'amour insolite entre l'enfant et l'adulte. «Devant une histoire semblable, notre réflexe normal est la dénonciation, soutient-il, mais le récit poétique nous amène au-delà du problème que la situation pose.»

Sébastien David, Jonathan Morier et Jean Turcotte interprètent les différents âges du même narrateur. «On passe du futur au passé jusqu'aux pensées intérieures, explique le metteur en scène. Les trois interprètes s'adressent les uns aux autres comme on souhaiterait s'adresser à une ancienne version de nous-même.»

Pas peur de la poésie

«C'est sûr que ce n'est pas un récit classique, admet Philippe Cyr, mais le poème est traversé par un récit.» Selon lui, c'est la « navigation dans la temporalité» qui fait en sorte que l'interprétation est gorgée de nuances qui amènent du concret au spectacle.

«Je pense que la poésie a encore sa place dans nos vies, même si elle peut sembler moins accessible que le théâtre traditionnel, ajoute le créateur. Les pièces de théâtre se présentent sous plusieurs formes et la poésie fait partie de ces milliers de choses.»

La compagnie l'Homme Allumette qui présente Les cendres bleues en est à sa première résidence au Théâtre d'Aujourd'hui.

Du 22 octobre au 9 novembre.

 
 

Incontournables