24 HEURES - Le dimanche 20 avril 2014

Spectacles du Super Bowl

Le meilleur et le pire de la mi-temps

03/02/2013 15h28 

Janet Jackson et Justin Timberlake
Photo WENN.com

«Le mamelon de Janet Jackson fait désormais partie de notre mémoire culturelle collective, ce qui témoigne de l’importance et de l’influence du spectacle de la mi-temps du Super Bowl, ainsi que du nombre impressionnant de téléspectateurs qui le regardent.

C’est toujours là, dans notre esprit, cette petite chose métallique un peu bizarre posée sur le sein de Janet, qui fut révélé au monde entier en raison d’une «défaillance vestimentaire» survenue pendant le spectacle de la mi-temps de 2004. Vous vous rappelez certainement Justin Timberlake, arrachant le costume de Janet et dévoilant ainsi le sein droit de la chanteuse. Quelle panique ça avait causée!

Beyoncé, la tête d’affiche du spectacle de cette année, est un choix franchement plus sûr: c’est une bonne chanteuse, à peu près tout le monde l’aime et elle sait donner un bon spectacle, qu’elle fasse du «lip-sync» ou non.

Ce serait surprenant qu’elle déçoive, mais ce sera également improbable qu’elle livre une prestation totalement époustouflante, et ce, même si Jay-Z montait sur scène. Mais au moins, avec elle, c’est garanti qu’il n’y aura pas de «défaillance vestimentaire».

Voici donc cinq spectacles de la mi-temps du Super Bowl qui resteront dans les annales, pour le meilleur et – surtout – pour le pire.


1. Janet Jackson et Justin Timberlake en 2004

La prestation de Janet Jackson allait bon train: l’énergie était à son comble, la scène était remplie de danseurs et Justin Timberlake est apparu pour accompagner la chanteuse… Puis, le sein dénudé est apparu. Inutile de blâmer Janet et Justin pour cette incartade (qui était loin de n’être qu’une «défaillance vestimentaire»). C'est plutôt la profonde indignation pudique des Américains qui fut vraiment gênante.

2. Paul McCartney en 2005

Avec la commotion créée par le sein de Janet l’année précédente, on ne peut pas blâmer la NFL d’avoir choisi une tête d’affiche absolument inoffensive pour le spectacle de 2005. La NFL aurait pu opter pour bien d’autres artistes, tous plus endormants les uns que les autres, mais elle a choisi rien de moins qu’un ex-Beatles pour assurer le spectacle de la mi-temps. On peut dire ce qu’on veut au sujet de Sir Paul, mais il sait comment animer une foule. Et c’est ce qu’il a fait.

3. The Black Eyed Peas (2011)

On ne sait toujours pas si The Black Eyed Peas est un véritable groupe ou si c’est une intelligente satire rassemblant tous les pires clichés de l’industrie. Semble-t-il que la NFL a opté pour le premier choix, engageant Fergie et compagnie pour une prestation qui a cependant démontré à quel point le son du groupe est retravaillé en studio. Et traîner ce pauvre Slash de Guns N’ Roses sur scène? C’était tout simplement déprimant.

4. Prince en 2007

Seulement trois ans après le scandale du «Nipplegate», l’artiste anciennement connu sous le nom de l’artiste anciennement connu sous le nom de Prince a semblé un choix audacieux, considérant son amour pour les déhanchements sensuels (et dans ce cas-ci les jeux d’ombre). Sa prestation a toutefois donné lieu à l’un des moments les plus intenses de l’histoire des spectacles de la mi-temps. Alors que le chanteur entonnait Purple Rain, un orage est passé au dessus du Miami’s Dolphin Stadium, ouvert pour l’occasion, et la pluie a transformé la prestation en une scène tout simplement sexy.

5. Elvis Presto en 1989

Le spectacle de la mi-temps de 1989 mettait en vedette un magicien, «personnificateur» d’Elvis, qui, pourtant, ne ressemblait pas du tout au King et n’a interprété aucune de ses chansons… Il a cependant exécuté le plus gros tour de cartes au monde, que les gens pouvaient écouter en 3D grâce à un dispositif maison. Farfelu, oui, mais au moins, il n’a pas fait de «lip-sync».

 
 

Incontournables