24 HEURES - Le jeudi 24 avril 2014

M pour Montréal

Vitrine pour les artistes d'ici

15/11/2012 23h39 

Misstress Barbara
Photo Tzara Maud / Agence QMI

MONTRÉAL- Le coup d'envoi officiel de la 7ème édition du congrès annuel international de musique M pour Montréal, a été donné lors d'un cocktail d'ouverture à la Société des arts technologiques (SAT), jeudi soir.

Ce week-end, une panoplie d'artistes locaux mettra en valeur la culture d'ici, autant francophone qu'anglophone, lors d'une centaine de prestations réparties sur 16 scènes, devant leur public, mais surtout devant une centaine de délégués internationaux , aussi appelés «acheteurs de talents».

Parmi les artistes qui se produiront, notons Ian Kelly, Half Moon Run, Canailles, Mac DeMarco, Solids, Elisapie, Les Trois Accords, Eight And A Half, et
David Giguère, après quoi ils auront peut-être la chance d'exporter leur talent.

Des représentants de 18 pays, provenant d'agences de tournées, de grands festivals (comme South by Southwest) et de médias internationaux sont en sol montréalais pour faire du repérage, tout en ayant l'occasion de prendre part à des conférences sur, entre autres, l'évolution de l'industrie musicale à l'ère du numérique.

«Nous cherchons des artistes qui ont un propos singulier et original, un univers particulier, et qui ont un certain positionnement artistique, a indiqué Oriana Convelbo, agente de spectacles pour une boîte située à Paris. M pour Montréal est d'abord pour nous un marché très important pour alimenter notre catalogue. Ceux qui se produisent ici ont une vraie emprunte artistique.»
M pour Montréal est également une belle occasion pour les journalistes de faire de nouvelles découvertes et ainsi jouer un rôle de «passeur».

«Je viens ici aussi pour le côté métier, a expliqué Stéphane Ronxin, journaliste pour Télérama, également producteur d'émissions de radios musicales. L'industrie de la musique change et c'est intéressant d'assister aux premières rencontres entre artistes et professionnels.»

«C'est un «buzz» très positif ce qui se passe ici», a-t-il ajouté.

Pas toujours des retombées

Cependant, M pour Montréal n'est pas un événement garant de retombées pour un artiste qui s'y produit.

Parmi les artistes présents au cocktail de lancement, la DJ montréalaise Misstress Barbara se produira à nouveau dans le cadre de M pour Montréal vendredi au Club Soda.

«C'est l'idéal qu'on trouve un agent à l'international ou qu'on signe des contrats, mais ce n'est pas une garantie, a-t-elle confié en marge de la soirée. Sauf que c'est la vitrine parfaite pour le faire.»

«Quand j'ai joué pour la première fois ici il y a trois ans, j'étais concentrée sur les délégués présents, a-t-elle raconté. Mais j'ai acquis de l'expérience, et cette fois-ci je vais me concentrer sur le spectacle, et sur le fait que d'abord et avant tout, mes "fans" sont là pour m'écouter. J'aurais dû rester moi-même il y a trois ans, et c'est ce que je vais faire vendredi.»

M pour Movember

M c'est pour Montréal, mais en novembre, c'est aussi M pour Movember. Une soirée-bénéfice, qui servira également de soirée de clôture, est organisée le samedi 17 novembre au Club Soda pour amasser des fonds au profit de la recherche sur le cancer de la prostate et de la santé mentale des hommes.

Les Trois Accord, Koriass, Philippe B., Ian Kelly, Plaster, Yann Perreault, Bran Van 3000 et plusieurs autres artistes et humoristes, dont Adib Alkhalidey, prendront part à ce spectacle d'envergure qui proposera cinq heures de performances musicales, de numéros et de stand-up.

L'événement sera animé par McGilles.

La programmation complète de l'événement est disponible au mpourmontreal.com.

 
 

Incontournables