24 HEURES - Le mardi 21 octobre 2014

La saga Twilight : Révélation Partie 2

La fin du voyage

11/11/2012 15h25 

Une scène du film «La saga Twilight : Révélation - Partie 2»
Photo courtoisie Les Films Séville

Avec son budget de 131,5 millions $, le dernier volet cinématographique de la saga vampirique compte en mettre plein la vue aux amateurs. Car, quatre ans après la sortie du premier film, Robert Pattinson, Kristen Stewart et Taylor Lautner tirent leur révérence...

Bien consciente des défis contenus dans le fait de scinder en deux La saga Twilight: Révélation, la production a misé sur la continuité entre les longs métrages. La deuxième partie débute donc exactement là où se terminait la première: à la transformation de Bella (Kristen Stewart) en vampire.

«Nous avons également inclus les thèmes musicaux de tous les autres films pendant cette séquence», a pris soin d’expliquer Bill Condon lors d’une rencontre avec les journalistes à Los Angeles la semaine dernière.

Car, autant le premier volet de Révélation se concentrait sur le personnage de Bella, autant celui-ci présente une trentaine de nouveaux vampires, explore encore plus avant la mythologie de ces morts-vivants, contient de l’humour, une énorme bataille... ainsi qu’une fin légèrement différente de celle du roman, le tout en entière continuité avec le reste de la saga ayant engrangé quelque 2,5 milliards $ au box-office jusqu’à présent!

Une petite fille appelée Nessie

C’est évidemment Renesmée (Mackenzie Foy) qui est au cœur de l’intrigue. La fille de Bella et Edward (Robert Pattinson) génère l’ire des Volturi, qui croient qu’elle est immortelle et possède de dangereux pouvoirs.

«Nous avons plus de 2000 plans d’effets spéciaux dans ce film, mais le plus grand défi a été le personnage de Renesmée, a souligné Bill Condon. Elle grandit extrêmement vite et, chaque fois qu’on la voit, sa taille a changé. Ça a été un processus très compliqué que nous avons terminé il y a seulement quelques jours. Dieu merci, toute bizarrerie visuelle s’explique par le fait que Renesmée n’est pas une enfant comme les autres.»

La jeune actrice a donc dû fournir des photos de son visage quand elle était enfant, clichés qui ont été ajoutés par ordinateur en postproduction sur les corps de trois actrices différentes.

Pour Kristen Stewart, qui découvre ses habiletés de vampire, les responsables des costumes ont habillé l’actrice de manière à ce qu’on sente son changement et ses nouveaux pouvoirs, la jeune femme a ainsi eu droit à pas moins de 60 costumes pour l’ensemble de Révélation, en plus d’avoir enfin l’occasion de tourner des séquences d’action en étant tirée par des filins.

Le retour des Volturi

Michael Sheen, Dakota Fanning, Jamie Campbell Bower, Cameron Bright, Charlie Bewley, Daniel Cudmore et Christopher Heyerdahl reprennent du service en membres des Volturi, les gardiens de l’ordre vampirique.

Michael Sheen, qui incarne Aro, le chef du groupe, a décidé d’apporter un humour glacial à son personnage. «Stephenie [Meyer] sous-entend dans les romans qu’Aro se voit en vieil homme très sentimental qui regarde les jeunes s’amuser pour ensuite les tuer, et j’ai poussé les choses un peu plus loin. Quand quelqu’un vit des centaines et des centaines d’années, il s’ennuie, tout simplement. Qui veut vivre éternellement? J’aime l’idée que ces vampires passent leur temps à essayer de s’amuser. [L’humour] permet également, lors des scènes vraiment horribles, de rendre les vampires encore plus effrayants. On voit vraiment à quel point Aro aime la violence.»

L’acteur britannique a dû, comme ses collègues vampires, porter les fameuses lentilles cornéennes rouges. Mais il y avait une différence! «Afin de faire sentir que j’étais plus vieux que les autres, la production a eu l’idée de me faire porter d’énormes verres de contact qui dépassaient largement mon iris! Ils étaient de la taille d’une demi-balle de golf et quelqu’un devait me tenir la paupière supérieure ouverte simplement pour que je puisse le mettre. Les gens ne sont pas faits pour avoir quelque chose dans les yeux! Et tout ce qu’on voit, en plus de perdre sa vision périphérique, est enveloppé dans une espèce de brume rose.»

La grande bataille

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les scènes avec les Volturi et la trentaine de nouveaux vampires venant des quatre coins du monde ont été tournées en studio... en Louisiane! Cette décision, dictée par des questions budgétaires et de sécurité a été prise durant les cinq mois de préproduction, période pendant laquelle l’équipe trouvait les lieux de tournage et construisait les décors.

Bill Condon a d’ailleurs souligné que le budget du film incluait «un million de dollars en frais de protection des plateaux», c’est à dire l’embauche de gardiens de sécurité afin de tenir les hordes d’admirateurs éloignés du tournage!

Au total, sept semaines ont été nécessaires pour préparer et tourner la bataille finale, captée sur pellicule avant Noël 2010 et qui dure 27 minutes à l’écran. Entièrement conçue à l’avance au plan près, celle-ci comprend des effets spéciaux, des scènes de combats et pas moins de 16 loups-garous! Afin d’assurer un maximum d’action, le producteur Wyck Godfrey a fait appel à Jeff Imada, coordonnateur des combats des films de Jason Bourne.

«C’était vraiment génial d’explorer quelques-unes de ces techniques de combat», a dit Jackson Rathbone, qui a eu l’occasion d’apprendre un peu de kung-fu et d’utiliser ses connaissances en Taekwondo.

Même si elle a eu plusieurs semaines pour se préparer à cette bataille, Elizabeth Reaser, l’interprète d’Esmée Cullen, a avoué ne pas être une amatrice de scènes d’action.

«J’ai toujours peur de frapper quelqu’un accidentellement, c’est d’ailleurs ce qui s’est produit avec Kellan Lutz [Rires]. Du point de vue du jeu d’acteur, je trouve très difficile de faire en sorte que de telles scènes soient crédibles. Je trouve aussi très déplaisant le fait que quelqu’un fasse semblant de me frapper. J’ai vraiment eu beaucoup de mal.»

Quant aux loups, Phil Tippett, créateur de Tippett Studio, en charge de ces animaux depuis le début de la saga a innové en ajoutant de la vapeur au moment de la transformation afin de montrer l’augmentation de température du corps des Quileutes.

Malheureusement pour ceux qui veulent savoir à quoi s’attendre avant la sortie du film, la fin de La saga Twilight: Révélation – Partie 2 est rigoureusement classée ultra-secrète.

Malgré les nombreuses questions et les tentatives d’obtention de renseignements supplémentaires, ni Stephenie Meyer ni Melissa Rosenberg n’ont lâché le morceau. L’auteure des romans, qui a travaillé en étroite collaboration avec la scénariste, est restée très vague.

«Nous savions que la fin devrait être changée, mais ce n’est pas un changement majeur par rapport au livre. Oui, c’est surprenant et le public verra quelque chose de différent, mais ce n’est pas totalement étranger au roman puisque celui-ci ne raconte que ce que Bella voit.» Le suspense demeure donc entier jusqu’à la sortie du film!

La saga Twilight: Révélation – partie 2 arrive dans les salles de cinéma le 16 novembre prochain.

 
 

Incontournables