24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Corneliu honoré en Roumanie

11/03/2009 10h15 

Corneliu
Photo: Agence QMI
Le chanteur Corneliu vient de changer de gérant. Associé avec Eduardo Da Costa depuis quelques années, il quitte son gérant en bon terme pour mettre sa carrière entre les mains de Lionel Lavault : « Nous avons beaucoup de projets. Je prépare un disque pour l’automne.

Comme Lionel travaille avec Mario Pelchat, il est possible que Mario participe à la réalisation. On ne le sait pas encore. Une chose est certaine, c’est moi qui va coréaliser cet album. »

En Roumanie au mois d’avril

Corneliu, toujours amoureux de la belle Meggie qu’il a fiancée l’an dernier, travaille beaucoup sur son futur album, mais il fera relâche au mois d’avril : « J’ai été invité dans mon pays natal, la Roumanie, pour assister dans un gala ou je suis en nomination dans la catégorie de l’artiste roumain s’étant le plus illustré à l’extérieur de son pays. Je suis vraiment touché par cet honneur. Je vais en profiter pour donner un concert avec l’orchestre symphonique de Botosani, une ville importante de Roumanie. Je vais interpréter des chansons du répertoire classique et quelques chansons de Luis Mariano. Je vais fêter mes 26 ans le 19 avril en Roumanie. J’ai bien hâte. » Pour son prochain album, Corneliu ignore encore quelles chansons il enregistrera : « Une chose est certaine, il y aura un grand orchestre sur cet album. »

Meggie en studio

Meggie, de plus en plus femme « j’ai perdu mon visage rond de bébé » dit-elle en riant, n’accompagnera pas son chum en Roumanie : « J’aurais bien aimé, mais je prépare la sortie de mon album ce printemps. Nous avons presque toutes les chansons. J’ai encore des choix à faire. J’ai écrit des textes et composé des musiques, mais je ne sais pas si je mettrai tout mon matériel sur cet album. Je suis aidé de Jeff Grenier et de Normand Ouimet pour la musique et les paroles. Je suis plus à l’aise dans la composition de musique que dans l’écriture de texte. Je compose au piano et même si je ne peux pas m’accompagner au piano sur scène, je suis de plus en confiance avec cet instrument. » Est-ce que le départ pour un mois de Corneliu en Roumanie l’embête un peu? « Pas du tout, j’ai tellement de travail à faire. En plus, ça fait du bien quelquefois de se laisser un petit bout de temps. »

 
 

Incontournables