24 HEURES - Le mardi 25 novembre 2014

Justin et Sophie attentent un deuxième enfant

22/01/2009 18h53 - Mise à jour 22/01/2009 19h01

Justin Trudeau et Sophie Grégoire
Photo : collaboration spéciale
Justin Trudeau et Sophie Grégoire, comme on sait, attendent la venue d’un deuxième enfant. Parents d’un fils, Xavier James, leur deuxième enfant, attendue d’ici deux ou trois semaines, sera une fille.

Le nouveau député libéral de Papineau, Justin Trudeau, a accepté la présidence d’honneur du grand bal que donnera la Fondation Farha le 28 février prochain au Centre Sheraton : « Je ne connaissais pas personnellement Mme Evelyn Farha et les membres de son organisme, mais comme Montréalais, j’avais entendu parler de cette fondation qui vient en aide aux organismes qui aident les gens atteints du VIH. Je n’avais jamais été approché, mais quand on m’a parlé de la Présidence d’honneur, je n’ai pas hésité un seul instant. Je souhaite sincèrement qu’un jour, nous n’aurons plus besoin de telles organisations, mais en attendant ce moment, il est rassurant de savoir que la Fondation est là pour aider nos amis et nos familles. »

Une fille viendra agrandir la famille

Élu député aux dernières élections fédérales, Justin Trudeau part pour Ottawa la semaine prochaine. Comme son épouse, Sophie Grégoire, est enceinte et qu’elle doit accoucher dans deux ou trois semaines, va-t-elle l’accompagner? « Oui, nous dit Justin. Nous avons loué un appartement à Ottawa et toute la famille sera avec moi. Mais Sophie accouchera à Montréal. Même s’il y a une urgence au Parlement, je vais assister à l’accouchement. Il n’y a que deux heures de route entre Ottawa et Montréal. Nous savons que ce sera une fille, mais je ne vous dévoilerai pas son prénom. »

Justin Trudeau nous a aussi dit que sa femme Sophie est en pleine forme : « Elle est très belle et en pleine forme. J’ai pris plus soin d’elle lors de sa première grossesse parce que je n’étais pas en campagne électorale. Mais, je m’arrange pour être le plus souvent possible présent à la maison. Avoir un enfant, et bientôt deux, change les perspectives de la vie. Ça nous approfondi, ça nous rend plus responsable. » On sait que Justin est parfaitement bilingue, mais à la maison, on ne parle que français : « C’est comme ça. Il y a quelques livres en anglais qui traînent ici et là et que les enfants pourront lire quand ils seront assez vieux,, mais nos conversations normales, quotidiennes se passent en français. »

 
 

Incontournables