24 HEURES - Le lundi 17 décembre 2018

Acrobates étoiles du Cirque Éloize

Jacek et Bartek remportent la finale de «Got Talent!» en Pologne

07/12/2008 22h19 

Jacek et Bartek, du Cirque Éloize, ont remporté les grands honneurs de la première édition de «Got Talent!».
Photo : Collaboration spéciale
Le duo de main à main d'origine polonaise formé de Bartlomeij (Bartek) Pankau et de Jacek Wyskup a remporté les grands honneurs de la première édition de l'émission de télévision «Got Talent!», le pendant de la téléréalité «America's Got Talent» («Du talent à revendre») en Pologne.

Ces deux acrobates font partie du Cirque Éloize depuis 2003, date à laquelle a été créé «Rain», un spectacle écrit et mis en scène par Daniele Finzi Pasca, qui a été présenté depuis partout à travers le monde.

Les membres du jury ont été fort impressionnés par la prestation de ce duo qui a eu droit à la première ovation debout de cette émission avec son numéro tout en force, en délicatesse, en finesse et en émotion qui repousse les limites du corps humain.

Téléréalité

Les producteurs de cette émission, un concept qui a été créé par le grand gourou de la téléréalité Simon Cowell à qui l'on doit également les émissions «Idol» qui sont devenues un grand phénomène planétaire, ont beaucoup insisté auprès de la direction du Cirque Éloize pour qu'elle libère les deux acrobates pour leur permettre d'être de ce concours.

Diffusée le 29 novembre dernier, la grande finale de «Got Talent!» a attiré plus de six millions de téléspectateurs et les extraits du numéro de Jacek et de Bartek ont été visionnés à ce jour par plus de 720 000 internautes sur YouTube.

Athènes

Leur participation à l'émission terminée, Jacek et Bartek ont rejoint la troupe du Cirque Éloize à Athènes plus riches de 100 000 euros. Les producteurs de «Got Talent!» les ont suivis à Athènes histoire de tourner un documentaire d'une quinzaine de minutes sur leur vie au sein de la troupe du Cirque Éloize avec laquelle ils ont présenté à plus de 580 reprises «Rain» au fil des cinq dernières années.

louise.dussault@24-heures.ca

 
 

Incontournables