24 HEURES - Le mercredi 22 novembre 2017

Agrile du frêne: une réglementation qui tarde à venir

03/02/2015 12h58 

L'arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce compte vendre la majorité des troncs de frênes découpés à cause de l'agrile du frêne.
Photo Archives / Agence QMI

MONTRÉAL - Alors qu'au moins 1500 arbres ont été abattus l'an dernier en raison de l'agrile du frêne, la Ville de Montréal n'a toujours pas de règlement pour s'entendre sur les mesures pour mener la lutte à ce parasite.


Selon ce qu'a appris le journal 24h, la Ville devrait rapatrier la compétence sur l'agrile du frêne dans les prochaines semaines. Une annonce devrait se faire sous peu par le responsable du dossier, Réal Ménard.

Pour ce qui est du règlement qu'elle s'était engagée à présenter en juin dernier, la Ville n'est pas encore prête à le présenter. Quelques mois plus tôt, en mars, la Ville avait tenté lors d'un Sommet sur le sujet de rallier les maires des 19 arrondissements de Montréal et ceux des 15 villes liées pour avoir une réglementation unique pour lutter contre l'insecte ravageur venu d'Asie.

Approche concertée

Avec cette centralisation du dossier, la Ville pourra assurer «une approche concertée et uniforme sur l'ensemble du territoire montréalais».

Actuellement, chaque arrondissement applique la stratégie de dépistage de la Ville de Montréal, mais chacun s'occupe de la gestion de la lutte et des interventions sur les frênes.

Selon une compilation effectuée par le 24h, 1500 ont été abattus dans 14 arrondissements. Cinq arrondissements ont refusé de transmettre les chiffres, car ils préféraient attendre la sortie publique de la Ville à ce sujet.

La situation risque toutefois de s'aggraver, prévient Sylvain Ouellet, porte-parole en matière d'environnement pour Projet Montréal.

«On va connaître le vrai portrait ce printemps s'il y aura eu des abatages massifs, parce que durant l'été on a fait des traitements, mais ce n'est que cet hiver qu'on verra l'entendu des ravages», explique M. Ouellet.

Urgence

Pour Daniel Kneeshaw, professeur en sciences biologiques à l'UQAM, la centralisation du dossier doit se faire rapidement puisque, dit-il, «l'agrile du frêne ne va pas attendre après les politiciens».

Il rappelle qu'il faut également tenir compte des frênes situés sur les terrains privés, sur lesquels la Ville ne peut intervenir. La Ville ne peut obliger un propriétaire qui possède un frêne sur son terrain à l'abattre ou à le traiter si celui-ci est infesté.

De plus, rappelle-t-il, deux cas d'infestation ont été recensés sur le mont Royal, une situation inquiétante puisque le parc posséderait près de 27 000 frênes.

«Que fait-on avec ces 27 000 frênes? Il y a plusieurs débats à ce niveau-là, mais jusqu'à présent les discussions sont sans conclusion», déplore M. Kneeshaw.

Deuxième tentative

Dans son règlement, la Ville-centre prévoit instaurer également des mesures uniformes qui seront appliquées par les 19 arrondissements pour le traitement des frênes, leur abatage, l'élagage de branches.

Selon M. Kneeshaw, les élus ont de la difficulté à s'entendre sur l'application de ces mesures puisque la situation est très différente d'un quartier à l'autre.

«Certaines villes seraient prêtes à payer pour le traitement sur les terrains privés parce qu'ils n'ont que quelques dizaines de frênes, mais à l'inverse on retrouve des quartiers où on ne retrouve que des frênes et qui n'ont pas les moyens de payer pour tous les traitements», explique M. Kneeshaw.

M. Ménard doit prochainement dévoiler les informations sur l'état de la situation, dont le montant investi au cours de la dernière année pour cette lutte. Il a décliné la demande d'entrevue du journal 24h, car il souhaite attendre l'annonce officielle avant de commenter le dossier.

Selon une attachée de la Ville, le règlement ne sera pas présenté lors de cette annonce, mais au cours des prochains mois.

Arbres abattus par arrondissement

Ahuntsic-Cartierville 248
Anjou 70
Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce 290
L'Île-Bizard-Sainte-Geneviève 0
Lachine x
LaSalle 26
Mercier-Hochelaga-Maisonneuve x
Montréal-Nord 25
Outremont 19
Pierrefonds-Roxboro x
Plateau-Mont-Royal 7
Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles 98
Rosemont 350
Saint-Laurent 26
Saint-Léonard 13
Sud-Ouest x
Verdun 77
Ville-Marie 250
Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension x

- Nombre de frênes abattus par infestation ou prévention
- X Les arrondissements n'ont pas fourni les données

 
 

Incontournables