24 HEURES - Le mardi 6 décembre 2016

Cédrika: les ossements peuvent en dire long

15/12/2015 08h17 

Des traces laissées sur les os retrouvés pourraient déterminer la cause du décès.
Photo Andréanne Lemire / Agence QMI

SAINT-MAURICE - La découverte des ossements de Cédrika Provencher, vendredi soir, par des chasseurs non loin de la sortie 210 de l'autoroute 40, à Saint-Maurice, en Mauricie, va faire avancer l'enquête plus rapidement parce que la victime est connue.

«Dans un cas où on pense savoir qui pourrait être la victime, on est une étape en avant, a expliqué l'anthropologue judiciaire Kathy Reichs à TVA Nouvelles. En ayant les os, on peut confirmer que l'âge et la grandeur sont justes. S'il y a des particularités médicales comme un bras cassé qui a été réparé ou une cicatrice de chirurgie ou quelque chose comme ça qui laisse un impact sur les os, alors on peut utiliser cette information pour comparer.»

«Une des choses qu'on ne peut faire avec des enfants, c'est de déterminer le sexe. C'est très difficile de savoir pour un enfant qui n'a pas atteint sa puberté, à partir des os, s'il s'agit d'un garçon ou d'une fille», a-t-elle ajouté.

L'auteure à succès croit que les fiches dentaires ont possiblement permis aux policiers de confirmer que les ossements retrouvés étaient ceux de Cédrika Provencher.

«Toutes les fois où de nouvelles preuves sont trouvées, l'enquête avance. Que ce soit des preuves physiques, ou la plus importante, c'est-à-dire la victime, cela vous donne de nouvelles informations à savoir où chercher notamment, peu importe s'il s'agit de la scène primaire ou de la scène secondaire, et je ne le sais pas dans ce cas-ci, mais très certainement, ces nouvelles preuves vont vraiment aider pour la suite des choses.»

Ne connaissant pas le dossier au complet, l'anthropologue ne veut pas trop s'avancer sur les possibles causes du décès. Mais, elle dit que des traces laissées sur les os pourraient déterminer la cause du décès.

«Ce ne sont pas toutes les causes de décès qui laissent des traces. S'il y a eu un traumatisme causé par un objet contondant ou un objet tranchant, ou si quelque chose a laissé une fracture ou une cicatrice sur l'os, ça peut aider», a-t-elle affirmé.

 
 

Incontournables