24 HEURES - Le lundi 5 décembre 2016

Le grand-père de Cédrika Provencher se confie

14/12/2015 15h58 

TROIS-RIVIÈRES - Le grand-père de Cédrika Provencher, Henri Provencher, a confié lundi qu'il ressentait un «mélange bizarre de tristesse et de consolation» après la découverte du corps de sa petite-fille.

Il s'est dit par ailleurs déterminé à poursuivre les activités de la fondation qu'il avait mise sur pied pour retrouver la fillette, qui était portée disparue depuis 2007.

M. Provencher a raconté qu'il n'avait jamais perdu espoir de retrouver Cédrika vivante. Malgré son calme et une apparente sérénité, il a avoué que la nouvelle avait été un grand choc. «C'est toujours plus fort que ce qu'on pense, a-t-il commenté [...] Je ne souhaite ça à personne, pas même à mon pire ennemi.»

«Je me sens triste et malheureux, ça fait partie de la "game", parce qu'on la cherchait vivante», a-t-il confié avec pudeur aux journalistes tout près des lieux ratissés par les policiers à la recherche d'indices leur permettant de remonter au meurtrier de la fillette qui était âgée de neuf ans au moment de sa disparition.

Depuis la découverte des ossements de sa petite-fille vendredi, le téléphone cellulaire d'Henri Provencher ne cesse de sonner puisqu'il y a fait transférer tous les appels destinés à sa fondation, qu'il n'a d'ailleurs pas l'intention d'abandonner.

«La fondation aide à trouver de nouveaux outils pour empêcher que (ce qui est arrivé à Cédrika) n'arrive de nouveau. Elle va continuer, c'est certain. Mon travail c'était de retrouver Cédrika, mais maintenant, il faut prévoir les choses avant qu'elles arrivent.»

M. Provencher a tenu à lever son chapeau aux chasseurs qui ont retrouvé les ossements. «Ils ont fait ça correctement. Ils n'ont rien bousculé», s'est-il félicité. Je vais leur être reconnaissant pour le restant de mes jours. J'ai leur visage sur un enregistrement, je vais toujours me souvenir d'eux.»

Le grand-père meurtri espère maintenant pouvoir rencontrer ces personnes, «leur parler et leur serrer la pince».

 
 

Incontournables