24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Foule record au défilé de la Fierté

16/08/2015 19h13 

Le défilé s'est déroulé devant une foule record de 290 000 personnes.
Photo Joel Lemay / Agence QMI

MONTRÉAL - Le défilé de la Fierté à Montréal s'est déroulé dimanche dans une ambiance très festive, devant une foule record de 290 000 personnes. L'événement a été l'occasion pour plusieurs de faire valoir les avancées réalisées, mais aussi ce qu'il reste à faire.

«Il y a du travail au niveau de l'incompréhension, c'est ce qui rend certaines personnes mal à l'aise. La semaine dernière, quelqu'un me demandait comment deux filles peuvent s'aimer, il ne comprenait pas», a raconté Noémie Roy, une jeune femme qui assistait au défilé.

De son côté, Jean-Pierre Rousselle est venu de Québec pour assister au défilé.

Il déplore un manque d'ouverture de la capitale envers la communauté gaie et raconte avoir déposé un grief contre son ancien employeur.

«J'ai perdu mon emploi à cause de mon homosexualité. Mes superviseurs me traitaient de pédophile», soutient celui qui travaillait dans une compagnie d'entretien ménager.

Plusieurs personnalités

Plusieurs personnalités publiques ouvraient la marche à la tête du défilé, devant la longue procession de chars allégoriques, musiciens et groupes de danseurs sur le boulevard René-Lévesque.

Le président de la Société de transport de Montréal (STM), Philippe Schnobb, a souligné qu'il était important pour lui que la société de transport soit partenaire de ce genre d'événement.

«Paradoxalement, nous sommes encore à une époque où il est important d'avoir une présence. Il y a encore des gens pour c'est difficile à accepter et d'autres qui s'interrogent sur leur propre identité sexuelle», a affirmé celui qui a révélé son homosexualité en 2013, alors qu'il était candidat pour l'Équipe Coderre.

Le maire de Montréal a de son côté réitéré l'importance du défilé.

«La lutte contre l'homophobie et la transphobie demande une vigilance constante. Il y a encore trop de cas de violence. Le défilé est important pour sensibiliser l'ensemble de la population», a affirmé Denis Coderre.

Foule record

Le défilé s'est déroulé sous un soleil de plomb et une température ressentie de 36 degrés, ce qui a contribué à une foule record évaluée à 290 000, estiment les organisateurs.

«On doit ça à Dame nature. Il y a eu d'autres années où il y a eu du froid et de la pluie. Aussi, nous sommes plus connus et nous avons une visibilité touristique», a expliqué Éric Pineault, président de Fierté Montréal.

L'événement mène une étude statistique chaque trois ans à l'aide d'une firme de marketing pour évaluer la foule assistant au défilé.

Lors de la dernière étude, les organisateurs avaient dénombré 263 000 personnes.

 
 

Incontournables