24 HEURES - Le lundi 18 mars 2019

Zehaf-Bibeau nomme des personnes clefs dans sa vidéo

26/05/2015 17h16 

La vidéo enregistrée par l'homme qui a tué un militaire avant de s'attaquer au Parlement canadien en octobre dernier sera diffusée dans son entier dans environ deux semaines, selon le commissaire de Gendarmerie Royale du Canada (GRC), Bob Paulson.

La vidéo du terroriste Michael Zehaf-Bibeau, que ce dernier avait enregistrée avec son téléphone cellulaire quelques instants avant son attentat le 22 octobre dernier, a été diffusée en partie devant un comité de parlementaires en mars.

Toutefois, les enquêteurs antiterroristes de la GRC avaient coupé 18 secondes de la vidéo avant de la faire jouer publiquement.

Ils n'ont pas voulu dire pourquoi précisément, sauf que c'était pour des raisons «opérationnelles».

Deux mois plus tard, le commissaire Paulson a annoncé que l'enregistrement en entier sera diffusé.

Il en a fait mention lors d'un échange cette semaine avec le sénateur Daniel Lang, qui est président du comité sénatorial de la sécurité nationale et de la défense.

Notre Bureau d'enquête a appris ce qu'il y avait dans les sections retirées de la vidéo.

Des noms

Une source confidentielle qui connaît le contenu du segment de 18 secondes manquant a dit que Zehaf-Bibeau aurait cité des noms de personnes qui l'auraient, soit aidé à planifier son attentat, ou qui l'auraient appuyé dans sa démarche. Nous n'avons pas ces noms.

Un porte-parole de la GRC n'a pas voulu ni confirmer ni infirmer notre information.

Le commissaire Paulson a expliqué que plus de 400 personnes ont été interrogées par des membres d'une équipe de 130 enquêteurs et employés de la GRC qui se sont consacrés à temps plein à cette affaire - ce qui constitue une enquête majeure.

Randall Garrison, un député du Nouveau Parti démocratique qui est porte-parole en matière de sécurité nationale, pense que la GRC a pris la bonne décision de garder l'information sous verrou jusqu'à la fin de son enquête.

La fameuse vidéo avait été découverte par la GRC après l'attentat perpétré par Zehaf-Bibeau au Monument commémoratif de guerre à Ottawa, où il a tué le caporal Nathan Cirillo avant d'entrer dans l'édifice du Centre au Parlement, où il aussi ouvert le feu.

Zehaf-Bibeau a été abattu au cours d'un échange de tirs avec des agents de sécurité.

 
 

Incontournables