24 HEURES - Le vendredi 30 septembre 2016

Chalet du mont Royal

La Ville de Montréal envisage d'aménager un café

14/11/2014 16h22 

Photo Michel Desbiens / Agence QMI

Le chalet du mont Royal pourrait, dès 2015, avoir une nouvelle vocation. La Ville de Montréal envisage d’y aménager un café au coût de 300 000 $.

Avec ses machines distributrices et ses bancs l’aménagement actuel du chalet ne permet pas d’exploiter tout le potentiel de ce bâtiment de style Beaux-Arts, estime Réal Ménard, responsable des grands parcs au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Si durant la saison estivale des activités culturelles y sont organisées, le reste de l’année, le chalet reste très peu animé alors que touristes et Montréalais y transitent chaque jour.

«Il se passe quand même des choses au chalet. L’été il y a une offre culturelle, mais ce qu’on veut faire c’est offrir aux visiteurs un petit café. On souhaite le faire dès 2015», a expliqué M. Ménard.

Inauguré en 1932, le chalet situé sur le belvédère Kondiaronk, au cœur du mont Royal, avait été construit pour lutter contre la crise économique de l’époque.

L’endroit devait servir pour y tenir des cérémonies. Depuis, le chalet est utilisé de façon ponctuelle pour des événements.

Au début de 2013, l’ancienne administration avait déjà mené une consultation pour réfléchir à l’avenir du chalet.

Partenariat

Quant à savoir la forme que prendre ce café et qui l’exploitera, M. Ménard a indiqué que c’est actuellement à l’étude. Un partenariat avec un organisme communautaire est envisagé.

«On est en discussion pour voir quelle forme ce café prendra. On peut notamment penser à l’organisme Les amis de la montagne, qui pourrait aussi être impliqués dans le projet», a laissé savoir M. Ménard.

Sylvie Guilbeault, directrice de Les amis de la montagne, n’était pas en mesure de commenter la nouvelle puisqu’elle était en déplacement à l’extérieur de la ville.

Selon Réal Ménard, ce projet s’inscrit dans une série d’investissements prévus dans le parc du mont Royal.

Il est question notamment de revoir toute la signalisation des parcours du site, du parc au cimetière ainsi que vers l’Oratoire Saint-Joseph, et de l’implantation des promenades urbaines Fleuve-Montagne, qui permettront de se rendre du Musée Pointe-à-Callière, dans le Vieux-Montréal, jusqu’au sommet de la montagne.

 
 

Incontournables