24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Conférence de l'Association pétrolière et gazière: des environnementalistes manifestent

02/11/2014 20h51 

Plus d'une centaine de citoyens membres de différents groupes de défense de l'environnement ont perturbé le cocktail d'ouverture de la conférence annuelle de l'Association pétrolière et gazière du Québec.
Photo Jean-Marc Gilbert / Agence QMI

Plus d'une centaine de citoyens membres de différents groupes de défense de l'environnement ont perturbé le cocktail d'ouverture de la conférence annuelle de l'Association pétrolière et gazière du Québec (AGPQ), dimanche soir, à l'hôtel Fairmont Le Reine Élizabeth, à Montréal.

Organisée par le Front d'action socialiste, la manifestation a débuté vers 17 h, en même temps que le cocktail.

En plus de dénoncer les décisions prises par le gouvernement en matière d'énergie, les organisateurs souhaitent faire «comprendre aux membres de l'APGQ qu'ils sont imputables de leur massacre environnemental et qu'ils n'achèteront pas l'acceptabilité sociale».

Une dizaine de policiers munis de casques et de bâtons gardaient l'entrée principale de l'hôtel pour empêcher les manifestants de pénétrer à l'intérieur.

À un certain moment, puisque les manifestants bloquaient la circulation sur le boulevard René-Lévesque, ils ont été repoussés de l'autre côté de la rue par les policiers.

La majorité des manifestants ont graduellement quitté les lieux, mais une poignée d'activistes plus insistants ont invectivé les policiers pendant quelques minutes avant de quitter vers 19 h.

Dans tout ce brouhaha, un homme dans la cinquantaine a été légèrement blessé à la tête. Il dit avoir été frappé par les policiers. L'homme a été transporté à l'hôpital, mais son état n'inspire aucune crainte.

Le Service de police de la Ville de Montréal et Urgences-santé affirment que les propos de l'homme étaient confus. Les manifestants rencontrés par l'Agence QMI affirment que les policiers l'ont bousculé, mais disent ne pas avoir été témoins de la scène.

 
 

Incontournables