24 HEURES - Le mercredi 13 décembre 2017

Dons d'organes: l'importance de signer sa carte

18/04/2014 21h56 

Liste des délais pour une greffe d'organe au Québec.
Capture d'écran / TVA Nouvelles / Agence QMI

Une majorité de Québécois sont en faveur des dons d'organes, mais à peine une personne sur deux signe sa carte pour autoriser le prélèvement d'organes en cas de décès.

Un greffé du foie, Jacques Tessier, souhaite partager son histoire afin de sensibiliser les gens non seulement à l'importance du don d'organes, mais à celui de signer.

«Une greffe, c'est une nouvelle vie», a résumé Jacques Tessier.

C'est le message qu'il veut faire passer parce que sans ses greffes, Jacques ne serait plus de ce monde.

«Jacques quand il est entré à l'hôpital, il ne vivait plus, il vivotait, se rappelle sa femme Carmen Déry. Il faut vraiment être dans le bain pour voir l'importance du don d'organes.»

Jacques se considère chanceux, car il a pu être greffé en juillet dernier.

Mais il tient à attirer l'attention sur une dure réalité, celle des personnes trop nombreuses qui meurent alors qu'elles sont en attente de greffe, faute de trouver l'organe d'un donneur compatible.

«Tous ces gens-là qui attendent et qui meurent parce qu'il n'y a pas de donneur, ils manquent une deuxième chance de vivre», a-t-il ajouté.

De longs délais

Jacques a attendu environ 500 jours pour sa première greffe, mais selon Transplant Québec, un malade qui a besoin d'un rein attend en moyenne 1175 jours.

La seule façon de faire changer les choses, c'est d'augmenter le nombre de donneurs.

«Si on a réussi à faire 500 greffes avec 165 donneurs, imaginez si on en avait eu 500! Il n'y aurait pas encore 1000 personnes en attente», a conclu Jacques.

En cette semaine nationale du don d'organe et de tissus à nos portes, Transplant Québec rappelle qu'un seul donneur peut sauver jusqu'à huit vies... d'où l'importance de faire un geste simple: signer sa carte.

 
 

Incontournables