24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Élections provinciales

Gaétan Barrette passe aux libéraux

03/03/2014 16h58 

Le docteur Gaétan Barrette pourrait affronter la candidate sortante dans La Pinière, Fatima Houda-Pepin, qui fera le point sur son avenir politique, demain.
Patrick Georges/24h

Le docteur Gaétan Barrette a officiellement annoncé sa candidature aux prochaines élections provinciales. Il portera les couleurs du Parti libéral du Québec (PLQ) dans la circonscription de La Pinière, sur la Rive-Sud de Montréal.

Flanqué du chef libéral, Philippe Couillard, et de l'ancien ministre de la Santé, Yves Bolduc, Dr Barrette en a fait l'annonce officielle, lundi matin, lors d'un point de presse.

«Il est vrai, il y a un mois, que j'ai dit que je n'étais pas candidat. Dr Couillard et Dr Bolduc m'ont approché. Et comme tous les citoyens du Québec, je constate que ça ne fonctionne pas dans le système de la santé», a déclaré le président de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), qui démissionnera de son poste au déclenchement du scrutin.

Lors des dernières élections provinciales, en 2012, M. Barrette avait été défait par le péquiste Mathieu Traversy, alors qu'il représentait la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Terrebonne. À la suite de cette défaite, M. Barrette avait affirmé qu'il ne souhaitait plus revenir en politique.

«Opportuniste», dit Legault

Ce dernier a indiqué avoir changé de camp politique parce qu'il estime que «le parti libéral amène les meilleures solutions» à la «détérioration du système de santé et la manipulation du public par le gouvernement Marois».

Cependant, il semble que la conversion de M. Barrette ait laissé un goût amer au chef de la CAQ, François Legault, qui a qualifié le geste du candidat libéral comme étant une «erreur».

«Y'en aura toujours des opportunistes en politique, mais ce sera au Québécois de le juger», a dit M. Legault sur les ondes du réseau LCN.

«Le passé est oublié»

Pour sa part, M. Couillard s'est dit extrêmement fier d'avoir constitué «l'équipe en santé la plus solide qu'il ait vue au cours des dernières années au Québec». Il n'a toutefois pas voulu révéler qui serait nommé en tant que ministre de la Santé, advenant une victoire libérale au scrutin général.

C'est bien connu, l'harmonie n'a pas toujours régné entre Dr Barrette et Dr Bolduc. À l'époque où ce dernier était ministre de la Santé, M. Barrette avait adressé de nombreux reproches quant à la gestion de M. Bolduc, qui affirme que «le passé est oublié».

Gaétan Barrette pourrait maintenant affronter la députée sortante dans La Pinière, Fatima Houda-Pepin, qui a récemment quitté le caucus libéral. Cette dernière fera le point sur son avenir politique ce mardi.

 
 

Incontournables