24 HEURES - Le dimanche 19 février 2017

École à la maison

Une rentrée en douceur

17/09/2013 10h43 - Mise à jour 17/09/2013 11h00

Même s'ils ne vont pas en classe, les enfants qui font l'école à la maison ne sont jamais complètement en vacances.
Lydia Labbé-Roy/24h

Alors que les élèves montent à bord de l'autobus, s'assoient à leur pupitre et attendent avec impatience de connaître leur nouvel enseignant, ceux qui font l'école à la maison passent plutôt leurs premières journées d'école à la plage ou en pique-nique.

«Quand tout le monde retourne à l'école, nous on va à la plage, raconte Monique Legault, une enseignante de formation qui a choisi d'enseigner à ses enfants à la maison. Comme il n'y a personne, on a la plage à nous tout seuls.»

Pour la famille, il n'est pas urgent de recommencer l'école en même temps que tout le monde puisqu'elle peut adapter son horaire comme elle le veut. «La rentrée se fait doucement, explique Mme Legault. On regarde l'horaire et quels projets les enfants aimeraient faire pendant l'année.»

Entraide

Comme elles sont isolées, certaines familles qui font l'école à la maison choisissent d'organiser des activités communes. Les jeunes peuvent ainsi rencontrer d'autres étudiants à domicile. «On a fait un pique-nique de non-rentrée scolaire, indique Monique Legault. On organise aussi des visites au musée en groupe, ou des activités libres comme du patin, des sorties au parc.»

Certains parents s'entraident également pour pallier certaines lacunes qu'ils ont dans des matières scolaires. «Je peux décider d'organiser, par exemple, un cours d'arts plastiques ou de géographie chez moi. Trois ou quatre familles peuvent aussi se rassembler chez quelqu'un d'autre pour faire les sciences», dit Mme Legault.

Apprendre toute l'année

Bien qu'ils ne travaillent pas dans leurs cahiers pendant l'été, les jeunes qui font l'école à la maison ne sont jamais complètement en vacances. «Il faut comprendre que l'école à la maison, c'est aussi un mode de vie, affirme Monique Legault, une enseignante de formation qui a choisi d'enseigner à ses enfants à la maison. L'apprentissage fait partie de la vie. C'est comme ça que ça fonctionne à la maison.»

Une des choses qui ravissent Mme Legault, c'est qu'elle peut aider ses enfants à approfondir leurs passions. «Le parent-éducateur est tellement emballé par le mode de vie, explique-t-elle. On suit beaucoup les intérêts de l'enfant. On va faire plein de choses comme du jardinage ou de la cuisine.»

Afin d'aider les parents qui voudraient se lancer à l'enseignement à la maison, Monique Legault et Christine Larose ont publié le livre «Destination école-maison», qui regroupe des témoignages et plusieurs ressources utiles.

 
 

Incontournables