24 HEURES - Le vendredi 26 mai 2017

Parc des «Gorilles»

Le promoteur immobilier contrecarré

30/05/2013 10h12 - Mise à jour 30/05/2013 10h16

Le parc des «Gorilles».
Photo: Emmanuel Delacour
« Les citoyens auront leur parc! », martèle François W. Croteau, maire de l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie.

La saga du parc des « Gorilles », situé sur la rue Beaubien Ouest, se poursuit, car l'administration municipale a décidé mercredi d'imposer une réserve, à des fins de parc, sur deux lots situés dans le secteur Marconi-Alexandra.

Cette réserve prohibe le propriétaire Olymbec de faire une demande de construction sur ces terrains.

« Nous espérons pouvoir enclencher un processus d'entente de gré à gré pour que la Ville puisse prendre possession des lieux pour en faire un espace vert », souligne M. Croteau.

Celui-ci ne s'inquiète pas de l'aboutissement du projet, qui a débuté sur un mauvais pied, lorsqu'Olymbec a décidé de raser près de 50 arbres matures sans la permission de l'arrondissement, provoquant la colère de l'élu.

Celui-ci confirme que l'arrondissement a agi rapidement pour empêcher la demande de permis de construction, afin qu'Olymbec n'utilise pas ce document pour requérir une compensation en cas d'expropriation de la part de la Ville.

emmanuel.delacour@quebecormedia.com

 
 

Incontournables