24 HEURES - Le lundi 28 juillet 2014

La Baie

Cinq blessés dans un grave accident

02/02/2013 22h08 

La vitesse et une conduite dangereuse seraient à l'origine de la collision
Photo Roger Gagnon / Agence QMI
LA BAIE - Un grave accident impliquant deux voitures a fait cinq blessés, dont deux enfants, samedi après-midi à La Baie.

La vitesse et une conduite dangereuse seraient à l'origine de la collision survenue sur le boulevard Grande-Baie nord.

Le conducteur d'une voiture bleue, un homme de 39 ans, a heurté l'arrière d'un véhicule blanc dans lequel prenaient place un homme, une femme et deux enfants âgés de cinq et dix ans.

Selon les témoignages recueillis par les policiers, il semblerait que le conducteur qui a embouti la petite famille roulait au-delà de la limite de vitesse permise. «Les témoins nous ont dit que l'auto bleue filait à toute allure. Les gens devaient se ranger dans l'accotement pour la laisser passer tellement elle les suivait de près», a mentionné le lieutenant Denis Harvey.

Tout indique que le conducteur fautif n'a pas été en mesure de ralentir pour éviter la collision. Sa voiture a effectué plusieurs tonneaux sur l'asphalte avant d'atterrir sur le toit, plusieurs mètres plus loin.

L'autre véhicule a également fait quelques tonneaux avant de s'immobiliser sur ses quatre roues dans un fossé.

L'impact a été très violent. Deux adresses avaient d'abord été signalées aux policiers, puisque les deux véhicules se trouvaient à une bonne distance l'un de l'autre.

Conducteur inconscient

Les cinq personnes impliquées dans l'accident ont toutes été conduites à l'hôpital de Chicoutimi, mais on ne craindrait pas pour leur vie.

Le père de famille saignait abondamment au visage, mais il était impossible de connaître la gravité de ses blessures. Sa conjointe aurait quant à elle été traitée pour des blessures au dos.

Au moment d'écrire ces lignes, les blessures subies par les deux jeunes enfants, une fillette de cinq ans et un garçon de dix ans, étaient encore inconnues.

Le conducteur, qui a été mis en état d'arrestation par la sécurité publique de Saguenay, était inconscient au moment de son transport à l'hôpital, mais il est revenu à lui quelques instants après. Les pinces de désincarcération ont été nécessaires pour l'extirper de son véhicule.
L'enquête est toujours en cours, mais l'homme devra vraisemblablement faire face à la justice.

«Avec l'aide des témoins, tout indique que des accusations de conduite dangereuse causant des lésions pourraient être portées contre le conducteur pris en défaut. Il faudra toutefois attendre la fin de l'enquête pour en savoir davantage», a conclu le lieutenant de la police de Saguenay, Denis Harvey.