24 HEURES - Le samedi 23 septembre 2017

Atikamekw

Blocage des opérations forestières sur leur territoire

26/06/2012 03h46 

Les premières opérations s’effectueront en forêt, afin d’y bloquer les coupes ainsi que l’extraction de la ressource forestière.
Photo Archives / Agence QMI

NITASKINAN – La nation atikamekw lancera ce mardi des actions visant à bloquer les opérations forestières et le transport de bois sur son territoire ancestral, le Nitaskinan, en Mauricie, dans les Bois-Francs et la région de Lanaudière.

«C'est fini le temps où on pouvait exploiter notre territoire au détriment de nos droits. Dorénavant, le développement des ressources naturelles sur notre territoire ancestral doit se faire avec notre consentement et notre participation», a déclaré le chef d'Opitciwan, Christian Awashish.

Les Atikamekw vont mettre en place diverses actions de blocage visant principalement l'entreprise Kruger. Les premières opérations s'effectueront en forêt, afin d'y bloquer les coupes ainsi que l'extraction de la ressource forestière. Les Atikamekw de Wemotaci bloqueront également la voie ferrée du CN qui traverse leur communauté et qui sert notamment au transport du bois vers la scierie de Parent et vers Trois-Rivières.

Si les chefs atikamekw n'obtiennent pas les réponses attendues de la part de l'entreprise et du gouvernement du Québec, ils entameront alors un blocus routier visant le transport de la ressource forestière.

«Face à l'intransigeance de l'entreprise et au laxisme du gouvernement québécois à répondre à nos demandes légitimes, nous n'avons pas d'autres choix que de prendre de telles mesures», a déclaré le chef de Wemotaci, David Boivin.

Les Atikamekw réclament la négociation d'une entente semblable à celle de la «Paix des Braves» qui avait été conclue avec la nation Crie, en 1975.

 
 

Incontournables