24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Stationnements pour handicapés

Les policiers de Québec serrent la vis

29/05/2012 22h30 

Lise Vachon oeuvre au sein de l'association Moëlle épinière et motricité Québec.
Photo Stevens Leblanc / Archives / Agence QMI
QUÉBEC - L'an dernier, 841 constats d'infraction ont été remis par des agents de stationnements de Québec à des automobilistes ayant utilisé illégalement un stationnement réservé aux personnes handicapées.

Il s'agit d'une augmentation de près de 200 constats par rapport à 2010. À Lévis, les policiers ont aussi décidé d'être plus sévères envers les squatteurs des stationnements pour handicapés. Le nombre de constats est passé de 68 en 2010 à 153 en 2011.

Les automobilistes pris en défaut pour ce type d'infraction écopent une amende de 156 $.

«J'avais envie d'aller aux toilettes rapidement. Probablement que je ne ferai plus ça puisque je viens de me faire prendre la main dans le sac», a commenté un automobiliste pris en défaut.

«Le monde respecte pas ça. Moi j'ai vu une BMW stationnée ici, un convertible deux places. J'avais envie de me mettre en avant et de lui dire : tu ne sortiras pas», a dit un homme souffrant d'une maladie qui affecte ses articulations et qui possède une vignette.

«Il y a beaucoup de places où ils mettent carrément sur les pancartes le montant de l'amende que les gens risquent [d'avoir]. Ça c'est une demande qu'on fait depuis longtemps et on ne l'a pas encore. Mais je pense que ça pourrait être un incitatif», a dit Lise Vachon, qui oeuvre au sein de l'association Moëlle épinière et motricité Québec.

 
 

Incontournables