24 HEURES - Le dimanche 30 avril 2017

Une exposition fait revivre la bière Dow

10/05/2012 11h23 

Plus de 250 objets sont exposés à « Dites donc Dow! » dont le premier format en canette au Canada.
Photo: Emmanuel Delacour
La bière préférée des Québécois jusqu'au milieu des années 1960 dévoile ses secrets au grand public lors l'exposition « Dites donc Dow! »

Certains consommateurs s'en rappelleront : la marque a été éclaboussée par un scandale en 1965. Une cinquantaine de buveurs de Dow ont dû se rendre aux urgences de la région de Québec, souffrant d'une cardiopathie inhabituelle. Quinze d'entre eux en meurent. Les médecins et un article de la Presse publié à l'époque tracent un lien possible entre un ingrédient de la Dow et ces décès. La marque ne se relèvera pas de ce dur coup et sera vendue au brasseur O'Keefe en 1967.

« La Dow a été victime de son succès. C'est parce qu'elle était la plus populaire que les gens ont associé ces décès à la marque», affirme Mario Gélinas, un ancien employé du brasseur à Montréal.

« C'est une histoire qui a mal fini, mais l'histoire n'est pas faite que de bons coups. Nous devons aussi nous souvenir des échecs. Encore aujourd'hui l'incident de la Dow est un exemple de gestion de crise étudié dans tous les cours de marketing du Québec », rappelle Francine Lelièvre, directrice générale du Musée Pointe-à-Callière.

200 ans de brassiculture

L'exposition, présentée au Carrefour d'innovation INGO, retrace les origines du brasseur dans le quartier industriel de Griffintown. Une occasion unique selon Mme Lelièvre.

« L'histoire industrielle est souvent mise de côté par les musées, pour des raisons techniques, car les machines sont lourdes et difficiles à exposer. Pourtant, c'est l'un des sujets les plus riches de Montréal et particulièrement de Griffintown », souligne-t-elle.

Pour Yves Beauchamp, directeur général de l'École de technologie supérieure (ÉTS), partenaire de l'exposition, la marque Dow est un important symbole du passé.

« Fondée en 1790, à peine quatre années après l'ouverture de la brasserie Molson, la Dow fut un exemple fort de l'innovation technique. Cette exposition servira à rappeler aux Montréalais l'ingéniosité des industries du quartier Griffintown », soutient M. Beauchamp.

L'exposition permanente est ouverte gratuitement au public en visites libres à partir de jeudi.

emmanuel.delacour@24-heures.ca

 
 

Incontournables