24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Pont Champlain

«Une chance unique de réunifier les deux solitudes»

21/03/2012 15h49 

Le pont Champlain est le pont le plus achalandé au pays.
© Joel Lemay / Agence QMI

LONGUEUIL – Le remplacement du pont Champlain par une nouvelle structure au-dessus du fleuve doit être perçu comme « une chance unique de réunifier les deux solitudes », soit la Rive-Sud et l'île de Montréal, selon l'expert immobilier et président de Léopold International, Stephen Léopold.

« Nous n'aurons certainement pas une autre fois cette occasion dans notre vie, l'occasion de créer un symbole si important comblant nos besoins d'infrastructure, a déclaré M. Léopold, mercredi, dans le cadre du Forum sur le nouveau pont Champlain organisé par l'Institut pour le partenariat public privé (IPPP). Nous devons également comprendre que ce sera un pont qui affectera positivement le bien-être économique de chaque personne vivant dans la région de Montréal pendant le siècle suivant et plus encore. »

Selon l'expert, la construction du nouveau pont doit d'emblée s'inscrire dans un mouvement d'ampleur afin de permettre à la région de Montréal de prendre sa place à travers le monde, de la même façon que l'ont fait le pont du Golden Gate pour San Francisco, la tour Eiffel pour Paris et la Maison de l'opéra pour Sydney.

« Ce morceau essentiel d'infrastructure ne doit pas seulement satisfaire le transit de masse, des automobilistes, des vélos et des camions, a ajouté M. Léopold. Il doit également être un ouvrage spectaculaire et absolument unique d'architecture qui présente Montréal comme le leader incontesté du monde dans l'utilisation et la disponibilité d'électricité. »

Une réflexion

Dans le cadre de ce forum, l'IPPP a convié des personnalités et des experts de premier plan, d'ici comme ailleurs, afin d'échanger durant la journée sur les défis et opportunités qui s'imposent à l'aube du début des travaux de ce projet de plus de 5 milliards $.

Spécialistes des grandes infrastructures, gestionnaires de projet, ingénieurs, architectes et administrateurs publics, tous ceux présents au forum ont convenu que la construction du nouveau pont, annoncée le 5 octobre dernier par le ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, deviendra « l'un des plus importants chantiers dans le monde ».

Roger Légaré, chef de la direction de l'IPPP, a soutenu pour sa part que le projet « sera déterminant non seulement pour l'évolution de la grande région de Montréal, mais également pour tout le Québec. C'est pourquoi nous voulons contribuer aux réflexions sur ce projet d'envergure, pour l'ensemble de notre collectivité ».

 
 

Incontournables