24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

Un peu de répit pour les parents d'enfants handicapés

04/10/2011 14h43 

Claude-Étienne Pierre et sa mère Junia Pierre fréquentent le centre de répit plusieurs fois par mois.
Photo : Courtoisie CHU Sainte-Justine
Les parents d'enfants handicapés pourront de nouveau bénéficier gratuitement des services de répit du centre Marie Enfant du CHU Sainte-Justine.

Le fonds de répit Desjardins, qui vient de voir le jour, offrira 1500 journées et nuits à ces familles à l'aide d'une somme de 103 000$ sur trois ans.

Depuis 2004, les parents doivent s'acquitter de frais d'une vingtaine de dollars par jour pour le séjour de leur enfant sur place, alors que le service était gratuit auparavant. Depuis, plusieurs familles ont délaissé le service, faute de moyens.

«Même pour les parents qui ont des enfants en santé, ça fait du bien un peu de répit de temps en temps. Imaginez pour des parents dont les enfants ont besoin de soins et d'attention constants 24 heures sur 24, sept jours sur sept», lance Marie-Paule Ceuppens, la directrice générale de la Fondation Mélio à laquelle se rattache le fonds Desjardins.

«C'est salutaire, c'est essentiel pour eux», continue-t-elle.

«Sinon, souvent, l'épuisement et la fatigue prennent le dessus», renchérit Suzanne Gagnon, adjointe au directeur du centre.

Elle souligne que la famille élargie et les amis sont mal outillés pour venir en aide à ces parents dont les enfants requièrent des soins bien particuliers. Mieux vaut les confier aux soins du centre.

Junia Pierre est la maman de Claude-Etienne, 16 ans et lourdement handicapé. «Sans ce répit, on ne pourrait pas passer au travers, assure-t-elle. En plus, on sait que nous enfants sont entre bonnes mains. »

Le centre Marie Enfant possède une douzaine de lits pouvant accueillir des enfants. Leurs séjours sont d'une ou deux journées à la fois, selon les besoins des parents.

Une cinquantaine de familles utilisent ce centre de répit par année. Mme Gagnon prévoit qu'elles seront plus nombreuses à la suite de l'annonce d'aujourd'hui.

sarah.belisle@24-heures.ca

 
 

Incontournables