24 HEURES - Le mercredi 23 avril 2014

Surdose médicamenteuse?

Le pirate de films Gérémi Adam retrouvé mort à Montréal

06/04/2010 04h00 

Dans ses temps libres, Gérémi Adam était à l'époque membre d'une équipe de Paintball, le Devil's Squad
Photo: courtoisie
Trois semaines après avoir été condamné à passer sept jours en prison pour avoir enregistré et redistribué illégalement sur Internet des copies piratées de films, le Montréalais Gérémi Adam est décédé de ce qui a toutes les allures d’une surdose médicamenteuse dans la nuit de dimanche à lundi.

La nouvelle a été confirmée lundi par l’avocat de Geremi Adam, Me Richard Brouillard ainsi que par un ami proche de la victime qui a désiré garder l’anonymat.

Selon les informations obtenues par 24H, Adam, 28 ans, serait mort peu avant minuit dans l’appartement qu’il partageait avec sa copine à Montréal, après avoir ingurgité une forte quantité de médicaments. Impossible pour l’instant de savoir si le décès de celui qui était libre depuis deux semaines est accidentel ou non.

Tranquillisants

« On m’a appelé ce matin (lundi). Sa conjointe et certains de ses amis m’ont contacté pour me confirmer son décès à la suite d’une intoxication probablement médicamenteuse, une surdose de médicaments », témoigne l’avocat de la victime.

Peu d’informations sont actuellement disponibles sur la substance à l’origine du décès de Gérémi Adam mais selon Me. Brouillard, des antidépresseurs prescrits par son médecin pourraient être en cause dans cette affaire.

« Il avait des prescriptions pour des médicaments. Il prenait des antidépresseurs et des tranquillisants. Il n’a surement pas respecté la posologie. Il avait l’air un peu angoissé sur son futur, il y avait plein de remises en question, mais pas au point d’ingurgiter autant de médicaments. », avance le juriste.

Mort accidentelle?

Pour l’instant, l’avocat de Adam n’exclut pas la possibilité que la mort de son client, qui venait d’ailleurs tout juste d’être libéré de prison après une peine d’une semaine, soit accidentelle.

« C’est une mort manifestement non naturelle. Il y aura au moins une autopsie pour déterminer les causes exactes du décès », lance l’avocat.

Une thèse qui est d’ailleurs appuyée par un ami proche contacté par 24H. « Il serait décédé d'une overdose. Nous ne croyons pas au suicide. (…). II voulait relaxer de tout le stress médiatique et judiciaire. Mais il devait, selon nous tous, ignorer la dose à respecter ou je ne sais trop ».

Gérémi Adam était devenu le 16 mars la première personne au Canada à être condamnée en vertu de la Loi sur les droits d’auteur, entrée en vigueur en 2007.

Adam a été arrêté une première fois en 2006 pour avoir distribué des copies illégales des films How to Eat Fried Worms et Invincible. Il avait été qualifié par le FBI comme étant l’un des plus importants pirates de films jamais démasqué.

jeannicolas.aube@24-heures.ca

 
 

Incontournables