24 HEURES - Le samedi 19 août 2017

Nouvelle acquisition de terrain

Un seul obstacle au Quadrilatère Saint-Laurent

03/03/2010 13h33 

Le Café Cléopâtre est le seul obstacle à la réalisation du Quadrilatère Saint-Laurent.
Photo: Jean-Louis Fortin
Entre la Société de développement Angus (SDA) et la conquête du Quadrilatère Saint-Laurent, il ne reste plus qu’un irréductible cabaret érotique, le Café Cléopâtre.

Mercredi, la SDA a annoncé la conclusion d’une entente avec les propriétaires du Montréal Pool Room pour l’achat du terrain et l’expropriation du restaurant.

La signature des documents légaux a eu lieu mardi.

L’endroit où l’on sert frites et hotdogs, qui s’y trouvait depuis 1912, rouvrira dans quelques semaines juste en face, du côté est du boulevard Saint-Laurent.

Avant de pouvoir ériger un nouvel édifice dans le quadrilatère formé par le Monument national, la rue Sainte-Catherine, le boulevard Saint-Laurent et la rue Clak, la SDA devra toutefois réussir à exproprier le Café Cléopâtre.

Menacé de disparition

Le propriétaire de l’endroit refuse de déménager parce qu’il s’estime menacé de disparition s’il rouvrait ses portes dans un autre édifice.

« Nous avons bon espoir d'en arriver à une entente de gré à gré avec le propriétaire », a assuré mardi Christian Yaccarini, le grand patron de la SDA, même si les négociations traînent en longueur depuis plus d’un an.

Lorsqu’il a été annoncé, le projet du Quadrilatère Saint-Laurent comprenait une imposante tour de quinze étages de haut, qui aurait abrité entre autres des bureaux d’Hydro-Québec.

Depuis, faute de moyens financiers, le promoteur a revu drastiquement ses ambitions à la baisse. Il est désormais question d’un édifice de cinq étages de haut.

jeanlouis.fortin@24-heures.ca

 
 

Incontournables