24 HEURES - Le lundi 22 avril 2019

En attendant les nouvelles voitures

La STM veut réaménager ses plus anciens wagons

19/01/2010 16h39 

L'intérieur des plus vieux wagons de métro de la STM pourrait être revu dans les prochains mois.
Photo: Jean-Louis Fortin
La Société de transport de Montréal (STM) envisage sérieusement de réaménager l’intérieur de ses 336 plus vieux wagons de métro, les MR-63, en attendant l’issue des négociations pour leur remplacement qui traînent en longueur.

Selon ce que 24H a appris, l’agencement des sièges et des poteaux intérieurs serait reconfiguré afin d’en améliorer la capacité et répondre à l’accroissement de la clientèle attendu à court terme.

Michel Labrecque, le président du conseil d’administration de la STM, explique qu’une enveloppe de « 4 à 5 millions $ » est prévue si son organisation décide d’aller de l’avant.

« Nos équipes sont en train de regarder si on pourrait les réaménager (les MR-63) à un coût abordable en attendant de recevoir les nouveaux wagons. Nous allons procéder seulement si le coût en vaut la peine », dit-t-il en entrevue à 24H.

Longue attente

Selon lui, tout le matériel roulant du métro est actuellement utilisé au maximum de ses capacités, mais que la STM devra tout de même accommoder de nouveaux clients d’ici trois ou quatre ans puisque son achalandage est en progression.

« Même une fois le contrat de remplacement signé, il faudra quand même attendre trois ans avant de recevoir les premiers nouveaux wagons », remarque Michel Labrecque.

Les travaux seraient faits de nuit afin de ne pas nuire au service durant la journée.

3,5 millions de kilomètres

Les autres voitures de métro de la STM, les MR-73, ont déjà subi une cure de jouvence en 2006. Le nombre de places assises avait notamment été réduit, et de nouvelles barres pour les usagers qui voyagent debout avaient été installées, ce qui avait amélioré leur capacité de 10%.

Les changements qui attendent les MR-63 n’auront pas la même ampleur, précise-t-on toutefois à la STM, qui a peu de détails à fournir en attendant la fin des études prévue d’ici un ou deux mois.

Les voitures MR-63, qui roulent depuis l’ouverture du métro en 1966, ont chacune parcouru plus de 3,5 millions de kilomètres depuis leur mise en service. On les retrouve sur les lignes jaune et verte.

En parallèle, les négociations pour l’acquisition de 759 nouvelles voitures auprès du consortium Alstom et Bombardier se poursuivent et devraient aboutir d’ici le printemps. La valeur de ce contrat pourrait dépasser 3 milliards $.

jeanlouis.fortin@24-heures.ca

 
 

Incontournables