24 HEURES - Le samedi 19 août 2017

Développement du Quartier des spectacles

Tour à bureaux de la SDA: un «désastre naturel»

18/07/2009 13h13 

Le Dr Jean-Dominique Leccia se dit très préoccupé du sort que ce projet réserve à la clientèle vulnérable d’exclus fréquentant le boulevard Saint-Laurent et aux habitants du quartier.
Photo: Reine Côté
Qualifiant d’«opération bulldozer» et de «désastre naturel» l’idée de la Société de développement Angus, un résident du Quartier des spectacles appelle les Montréalais à se mobiliser contre la construction d’une tour à bureaux de 12 étages avant qu’il ne soit trop tard.

«Un immeuble à bureaux n’a pas sa place ici», indique le psychiatre Jean-Dominique Leccia, qui habite le secteur du boulevard Saint-Laurent depuis trois ans.

Le Dr. Leccia se dit très préoccupé du sort que ce projet réserve à la clientèle vulnérable d’exclus fréquentant le boulevard Saint-Laurent et aux habitants du quartier.

«Ce projet va à l’encontre du rythme biologique du quartier. Il va non seulement dénaturer le boulevard Saint-Laurent mais l’asphyxier. Saint-Laurent est un quartier qui vit le jour et surtout la nuit. Une tour à bureaux, c’est l’immobilisation du mouvement», estime-t-il.

Impact psychologique

Spécialisé en psychologie urbaine, le Dr. Leccia affirme que les gens ont besoin de vivre dans des ensembles architecturaux harmonieux et humains pour se sentir en sécurité.

«Les personnes qu’on ramasse aux urgences actuellement sont aussi le fait de catastrophes urbanistiques qui opèrent des exclusions, qui coupent les racines et déstabilisent considérablement les gens», explique-t-il.

M. Leccia recommande au maire Gérald Tremblay de ne pas autoriser le projet de la SDA. Selon lui, il faut repenser le projet. Construire un immeuble résidentiel ou encore un hôtel constituerait une solution de remplacement plus acceptable.

Dans son plan de développement, la SDA veut ériger un édifice à bureaux de 12 étages commençant tout juste à côté du Monument national pour se poursuivre jusqu’à l’angle du boulevard Saint-Laurent.

reine.cote@24-heures.ca

 
 

Incontournables