24 HEURES - Le jeudi 27 juillet 2017

Train de l'Est: aux citoyens de s'exprimer

11/01/2009 15h59 

Photo: Jean-Louis Fortin
Le Bureau d’audiences publiques sur environnement (BAPE) tend l’oreille, à partir de mardi, aux citoyens qui voudront s’exprimer sur le projet de Train de l’Est, qui doit être mis en service en 2010.

L’audience publique de l’organisme gouvernemental porte sur le tronçon de 14,9 kilomètres de voie ferrée que veut construire l’Agence métropolitaine de transport (AMT) entre Charlemagne et Mascouche.

Cette section du tracé est dans la mire des organismes de défense environnementale, notamment parce qu’elle passe sur un milieu humide à grande valeur écologique.

Impacts du niveau sonore

Les impacts d’un pont ferroviaire, qui devra être érigé pour franchir la rivière Mascouche, font aussi partie des préoccupations.

Le niveau sonore du train pose aussi problème, particulièrement dans le secteur entre Repentigny et Charlemagne, où un train qui circulerait à plus de 60 km/h pourrait déranger les résidents.

L’audience débutera le 13 janvier à 19 heures, au Centre récréatif de Repentigny.

Le Train de l’Est, qui coûtera 300 millions de dollars, bénéficiera des nouvelles voitures à deux étages qui seront fabriquées par Bombardier. Il pourra accueillir 5500 personnes matin et soir.

jeanlouis.fortin@24-heures.ca

 
 

Incontournables